De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5197 Le 29/01/2018 | Partager

• Droits de timbre: La déclaration redevient mensuelle
Les entreprises qui génèrent des opérations réglées en espèces devront désormais effectuer leur déclaration et payer les droits de timbre tous les mois et non plus une fois par trimestre et ce, quel que soit leur chiffre d’affaires. La loi de finances 2018 a mensualisé cette obligation qui n’est plus limitée aux contribuables réalisant un chiffre d’affaires annuel d’au moins 2 millions de DH. Les droits de timbre perçus sur les opérations payées en liquide sont de 0,25%. H.E.
• Le timbre fiscal de 20 DH supprimé
De nombreux citoyens ont cherché en vain dans tous les points de vente le timbre fiscal de 20 DH pour légaliser leurs documents administratifs. La Direction générale des impôts vient d’annoncer que ce timbre a été définitivement supprimé dans sa forme papier. Il ne sera donc plus exigé pour les formalités administratives. Toutefois, certains actes et documents (article 127 CGI) demeurent assujettis au paiement de ce droit via un visa payable auprès des services des impôts ou par voie électronique. Sont concernés les actes à date certaine, les mutations de biens immeubles, les contrats de bail… H.E.
 
• CMA CGM se concentre sur Casablanca
Après avoir analysé les premiers résultats des trois rotations du service Morocco Express et tenant compte de l’évolution du marché, CMA CGM a décidé de supprimer ses deux dessertes hebdomadaires combinées Casablanca-Tanger et Tanger-Gênes en gardant la liaison maritime directe sur Casablanca, opérée par le navire Aknoul. H.E.
 
• Les téléphones interdits en classe pour tous
L’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) Souss Massa vient de diffuser une note de service à tout son personnel sur l’interdiction de l’usage du téléphone en classe. L’interdiction s’applique aussi bien aux élèves, aux enseignants qu'au personnel administratif. La mesure figure dans la stratégie de l’enseignement 2015-207, mais n’est pas toujours appliquée. H.E.
 
• Salafin va absorber Taslif
Fusion-absorption de Taslif par Salafin. Les filiales respectives de BMCE Bank of Africa et Saham Assurance se rapprochent. L’opération reste soumise à l’approbation de Bank Al-Maghrib et de l’AMMC. Ce rapprochement va donc être réalisé via une fusion-absorption de Taslif par Salafin accompagnée d’une augmentation de capital de Salafin réservée aux actionnaires de Taslif. La parité d’échange a été fixée à 1 action Salafin pour 39 actions Taslif. L’opération a pour objectif de créer des synergies industrielles, le développement de nouvelles activités, particulièrement le Fee Business et l’ouverture du réseau de vente de Saham Assurance aux produits de l’ensemble fusionné. Elle va également permettre à BBoA d’améliorer le positionnement de Salafin sur le marché du crédit à la consommation en la hissant à la 3e position en termes de PNB.  M.A.B.

• Al Shaya augmente encore son capital
Al Shaya Morocco utilise fréquemment l’augmentation de capital comme levier financier pour soutenir son développement dans le pays. La filiale du groupe de distribution koweitien, détenteur de plus de 40 franchises dans la restauration et le prêt-à-porter pour la région Mena, a augmenté son capital de 35 millions de DH pour le porter à 601 millions de DH. C’est la troisième année consécutive que la société passe par la recapitalisation via compensation. M.A.B.

• Nuovo Pignone international ouvre une succursale
L’italien Nuovo Pignone international srl ouvre une succursale au Maroc. Celle-ci sera spécialisée dans la gestion d’exploitations commerciales, industrielles ou agricoles de service civil ou militaire. A l’instar du Maroc, l’italien a décidé de procéder à l’ouverture de nouvelles succursales dans 6 autres pays. Nuovo Pignone est, depuis 1994, dans le giron du groupe General Electric Oil & Gas, leader dans la production de technologie pour l’extraction, le raffinage et le transport de pétrole et gaz. M.K.
 
• Les guides touristiques en grève

Le Maroc sera sans guides-accompagnateurs ce lundi 29 janvier. Les 2.600 guides touristiques du Royaume manifesteront, de 10 à 14h, devant le siège du ministère du Tourisme. «C'est un mouvement national. Nous allons protester contre la récente décision de Mohamed Sajid qui voudrait intégrer les guides clandestins sous concours... Ceci, alors que notre secteur est déjà en crise», indique un membre de la Fédération nationale des guides. Selon lui, «depuis l'annonce de cette décision, les délégations du tourisme auraient reçu plus de 4.000 dossiers d'intégration de guides clandestins et rabatteurs». Chose qui nuirait cruellement à l'activité du guide touristique. «Manquant de formation en langues et histoire, les guides clandestins pourraient également nuire à l'image du Maroc», critique-t-on auprès de la Fédération. Y.S.A
 
• Nouveau partenariat 2018-2022 avec la Banque mondiale
La CGEM a tenu une réunion de travail avec Omar Bougara, administrateur du groupe de la Banque mondiale pour le Maroc. La rencontre a porté sur les actions à mener pour le développement des TPME via l’amélioration des compétences et de l’emploi, le renforcement des relations d’affaires entre les grandes entreprises et les PME. Les échanges ont également porté sur l’impact de l’informel et l’intégration régionale en Afrique. La réunion s’inscrit dans le cadre de la préparation du nouveau cadre de partenariat entre le Maroc et le groupe Banque mondiale pour la période 2018-2022. H.E.
 • Lancement de la SFM Academy  
La Société Fiduciaire du Maroc lance la SFM Academy. Il s’agit de cycles de conférences et de séminaires de formation en fiscalité, finance et droit des affaires. Celle-ci offre, en outre, un prix d'excellence à un étudiant ou à un chercheur marocain récompensant une contribution fiscale académique. Pour son lancement, SFM Academy traitera dans son premier séminaire des mesures de la loi de finances 2018, mardi 30 janvier à Casablanca. M.A.B.
 
• Le ministère de l’Energie veut dématérialiser ses services
Porter la part des services numériques du secteur à 100%, diminuer le temps de traitement des demandes de moitié, et réduire les déplacements des usagers de 50%. Tels sont les objectifs du nouveau programme du ministère de l’Energie et des Mines, destiné à améliore la qualité de ses services. Etalé sur 18 mois, il sera financé à hauteur de 4 millions de DH, dont 2 millions de DH du Fonds de modernisation de la fonction publique (Fomap). A.Na

• Port de Vigo : Tanger Med en prospection
Une délégation composée de responsables de Tanger Med est attendue ce lundi 29 janvier en Espagne. S’étalant sur deux jours, cette visite de travail cible le port de Vigo, un port de marchandises, de passagers, de pêche et de plaisance, situé sur le littoral Atlantique. Les responsables marocains devront tenir des réunions avec les organisations les plus représentatives des secteurs de la pêche, de la conserve et de l'automobile. Objectif : augmenter le trafic entre les deux ports et établir de nouveaux accords commerciaux. Figure également au programme la visite de l’usine PSA de Balaidos. N.D.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc