Régions

Investissement: Jackpot dans le Souss Massa

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5197 Le 29/01/2018 | Partager
Près de 18 milliards de DH et plus de 12.700 emplois à la clé
Avec 62% des investissements captés, Agadir accapare le gros du lot
Le secteur du tourisme attire les convoitises
investissment_souss_massa_097.jpg

C’est dans la préfecture d’Agadir Ida Outanane que se concentre 63% des projets traités favorablement et qui vont drainer plus de 9.000 emplois. Avec un montant de 11 milliards de DH, Agadir accapare ainsi 62% des investissements injectés dans la région Souss Massa

Bilan positif pour l’entrepreneuriat dans la région Souss Massa. L’année 2017 se clôturant avec un montant global d’investissement de plus de 18 milliards de DH, soit plus de 491% par rapport à 2016. A terme, les 213 projets ayant reçu un avis favorable vont générer la création de près de 12.793 emplois, ce qui représente une évolution de 153,7% en comparaison avec 2016, selon les données fournies par le Centre régional d’investissement (CRI) Souss Massa.

Et c’est le tourisme qui vient en tête des investissements approuvés (37,39%). Il est talonné par les services (29,43%) et le BTP (25,39%). L’artisanat, le commerce et les mines ne représentent respectivement que 3,96%, 2,89% et 0,93%. Quant à l’artisanat, il fait pâle figure avec 0,02%. C’est dans la préfecture d’Agadir Ida Outanane que se concentrent 63% des projets traités favorablement et qui vont drainer plus de 9.000 emplois.

Avec un montant de 11 milliards de DH, Agadir accapare 62% des investissements injectés dans la région Souss Massa. Parmi les projets phares, celui du palais des congrès à Agadir, pour une enveloppe d’investissement de 1,47 milliard de DH. L’offre touristique de la destination va être consolidée au niveau de la nouvelle station touristique de Taghazout par la réalisation d’un complexe hôtelier 5* de 500 chambres.

Il s’agit de l’hôtel «Riu Tikida Argane Bay Taghazout» pour un montant de 912,5 millions de DH et 357 emplois directs à terme. Le projet d’un hôtel 5* de 205 clés sous l’enseigne «Hyatt Regency» sera réalisé pour un investissement de 520 millions de DH et permettra de créer 300 emplois directs. La réalisation d’une RIPT «Taghazout Bay» et d’un hôtel 5* d’une capacité de 400 chambres, par la société «Pickalbatros Morocco For Tourism and Investment» sont aussi au programme.

Une convention a par ailleurs été signée avec l’Etat pour 7 nouvelles composantes au niveau de la station, indique le CRI. Elle  regroupe un hôtel Hilton, un Marriott, une académie de tennis, une académie de golf, un centre de l’arganier, un beach club et un parc à thèmes pour un investissement global de 964 millions de DH qui généreront 545 emplois directs.

En termes d’animation touristique, un parc d’attraction sera réalisé à Anza par la société «Agadir Delfin World» pour 7,5 millions de DH et 20 postes directs à la clé.

La santé en plein essor

Le projet de la station de dessalement d’eau de mer présenté par les sociétés «Seda» et «Amane El Baraka» a permis en 2017 de donner un élan au secteur des services qui représente 29% du total des investissements engagés dans la région. La future station, qui s’étale sur près de 20 ha, au niveau de la commune Inchaden, Province de Chtouka Aït Baha, nécessitera un investissement global de 4,4 milliards de DH et permettra de créer environ 627 emplois. D’autres projets, validés en 2017, viennent consolider le positionnement de la ville d’Agadir comme destination de santé et de bien-être. Ils seront positionnés dans le sillage du futur CHU. Il s’agit d’un centre de cardiologie présenté par la société «Moroccan Heart Care» pour une enveloppe de 40 millions de DH et d’une clinique spécialisée en chirurgie reconstructive, grands brûlés et esthétique. Portée par  la société SA2, cette dernière nécessitera un investissement de 38 millions de DH et aura une capacité de 24 chambres et 6 suites. Parmi les autres projets validés, celui de la création d’une clinique spécialisée en radiothérapie et chirurgie plastique sous la dénomination de «Clinique des Roses» pour une capacité de 60 lits. De même qu’une académie de formation dans les métiers de la santé à réaliser sur une superficie de 4.723 m2 par la société «Agadir Health Center».

De notre correspondante, Fatiha NAKHLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc