Régions

Un Paris-Dakar à cheval

Par Karim Agoumi | Edition N°:5195 Le 25/01/2018 | Partager
La seconde édition des «Gallops of Morocco» débarque le 25 février
100 cavaliers internationaux prêts à parcourir 200 kilomètres en plein désert
paris-dakar-cheval-095.jpg

Plus d’une centaine de cavaliers prendront part à la seconde édition des «Gallops of Morocco» qui se tiendra du 25 février au 4 mars dans la région de Drâa-Tafilalet. Un raid équestre musclé et original sur près de 200 kilomètres qui alliera compétition, endurance et découverte (Ph. L.F.E.)

Un raid à cheval en plein désert. C’est le concept particulièrement original de la seconde édition des «Gallops of Morocco» qui se tiendra du 25 février au 4 mars prochain dans la région de Drâa-Tafilalet. Une compétition d’endurance organisée par l’association nationale marocaine du tourisme équestre et la fédération royale marocaine des sports équestres qui réunira plusieurs dizaines de cavaliers internationaux, tous unis par leur passion pour l’équitation.

Cette course inédite prendra la forme d’une aventure équestre alliant à la fois compétition, découverte de la région et de sa culture. Un raid dans l’esprit du Paris-Dakar qui associera épreuves d’orientation et de régularité dans les dunes du Sahara. Au total, près d’une centaine de cavaliers formant des équipes de cinq devront parcourir pas moins de 200 kilomètres en moins de six jours pour relier Arfoud à Merzouga.

Un parcours divisé en six étapes de 25 à 40 kilomètres chacune. Plusieurs dizaines de chevaux barbes seront attribués aux compétiteurs. Des chevaux locaux reconnus pour leur résistance et leur caractère vif. Une épreuve particulièrement physique qui nécessite une véritable remise en forme et requiert beaucoup d’endurance. Des qualités sociales et un véritable sens des responsabilités constituent également des atouts indéniables pour venir à bout de la course.

Des spectacles traditionnels et des animations sur la thématique du cinéma sont également au programme. La région a en effet accueilli le tournage de plusieurs grands films d’aventure tels qu’ «Hidalgo»  ou encore «Le dernier vol». Plusieurs nationalités différentes seront de la partie. Bon nombre d’équipes étrangères se sont en effet déjà inscrites, originaires du Qatar, de l’Indonésie ou encore des Etats-Unis. Lors de la première édition, la compétition avait été remportée haut la main par des cavaliers omanais.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc