Entreprises

Les annonceurs préparent l’African Digital Summit

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5195 Le 25/01/2018 | Partager
Le rapprochement entre le marketing et la technologie au centre des échanges
Plus de 1.300 professionnels et une quarantaine de speakers attendus

Le budget alloué au marketing, communication et publicité par l’ensemble des entreprises marocaines est estimé à environ 6 milliards de DH. Le digital représente environ 8% de ce portefeuille (près de 500 millions de DH). La part du digital couvre plusieurs aspects: achat d’espace, activations, e-réputation, actions de web marketing… «Cette composante a une évolution à 2 chiffres depuis plusieurs années. Entre 15 et 16% et jusqu’à 20% pour certaines années.

Le digital va prendre plus d’importance dans le budget global. Dans un proche avenir, ce média atteindra facilement les 20-25%», explique Mounir Jazouli, président du Groupement des annonceurs du Maroc (GAM). Autant dire que ce média devient incontournable. C’est dans ce contexte que le GAM organise la 4e édition de l’African Digital Summit (ADS). Ces transformations seront au centre de l’édition 2018, avec des conférences de haut niveau traitant cette tendance.

L’évènement se tiendra les 22 et 23 février à Casablanca. Plus de 1.300 professionnels et une quarantaine de speakers originaires d’une vingtaine de pays sont attendus (Kenya, Cameroun, Côte d’Ivoire, Nigeria, Allemagne, États-Unis, Qatar…). Pour cette édition, le GAM veut connecter les marques aux technologies publicitaires AdTech (technologies publicitaires utilisées dans le domaine de la publicité digitale) et Marketing MarTech (ensemble des technologies marketing).

Parmi les nouveautés de cette édition, figurent la mise en place d’une démarche d’open innovation ainsi que le lancement d’une web TV dédiée au digital en Afrique «African Digital TV». Seront également présentés lors du sommet, les résultats de la 4e édition de l'étude annuelle sur les tendances du Digital côté annonceurs «Digital Trends Morocco 2018».

Autre composante du sommet, l’ADS Digital Garden. L’espace «ADS Digital Garden» a été créé en 2016 afin d’enrichir les composantes de l’African Digital Summit par une dimension technologique. L’objectif de cet espace est de mettre en avant des startups et des innovations pouvant servir les annonceurs dans leurs stratégies digitales. Pour l’édition 2018, cet espace sera élargi pour recevoir plus de startups, en partenariat avec «La Factory» et «Soft Centre».

«Le partenariat avec La Factory vise à nous mettre en contact avec une dizaine de start-ups sélectionnées et spécialisées dans le domaine MarCom (Marketing et communication). Ces dernières pourraient apporter des solutions innovantes aux annonceurs», précise Jazouli.

Dans le cadre de l’Open Innovation Lounge, les organisateurs prépareront une liste de domaines d’innovation liés au Marketing, à la publicité et à la transformation digitale en général et identifieront ensemble les startups pouvant y apporter des solutions technologiques et disruptives.

La deuxième édition des Moroccan Digital Awards

En marge de l’événement, le GAM lance la deuxième édition des «Moroccan Digital Awards» (MDA). Cette manifestation vise à récompenser les annonceurs et les marques qui se distinguent dans le domaine du digital au Maroc. Les «Moroccan Digital Awards» visent à renforcer la compétitivité dans le marché du digital et à promouvoir l’excellence dans les pratiques. Les MDA sont organisés chaque année et les résultats sont annoncés en clôture de l’African Digital Summit. Les candidatures pour l’édition 2018 seront ouvertes à partir de fin janvier. Un trophée de la marque la plus digitalisée sera également décerné à l’issue d’un sondage grand public sur Internet.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc