Competences & rh

Méthode Belbin: Des équipes recomposées pour une coopération optimisée

Par Karim Agoumi | Edition N°:5188 Le 16/01/2018 | Partager
methode-belbin-088.jpg

Originale et moderne, la méthode Belbin fait ses premiers pas au Maroc. Une démarche consistant à recomposer les équipes de travail en en redistribuant les principaux rôles pour gagner en complémentarité et atténuer ainsi les conflits (Ph. Pixabay)

La performance d’une équipe dépend de l’équilibre des rôles tenus par chacun de ses membres. C’est l’esprit d’une méthodologie nouvelle sous nos latitudes, intitulée la méthode Belbin, qui consiste à redistribuer les fonctions des salariés d’un groupe de travail suivant leurs personnalités afin d’en optimiser la coopération.

Un moyen d’exploiter pleinement les différentes habilités des collaborateurs et d’accroître sensiblement leur complémentarité qui requière à la fois un brin de rigueur et beaucoup d’intégrité. Oubliez vos clichés sur le management traditionnel des équipes et découvrez les ficelles d’une méthode de gestion plus humaine et intelligente que ses aînés grâce à Nabil Fandi, coach de dirigeants et directeur associé du cabinet «Cap Coaching».

■ Un outil pour recomposer intelligemment les équipes
La méthode Belbin consiste plus exactement en un outil rationnel et rigoureux qui permet d’optimiser la coopération et la collaboration des membres d’une équipe en distribuant à chacun d’entre eux le rôle qui lui convient le mieux. Des fonctions attribuées selon des préférences et des habiletés propres à chaque employé. Un outil à la fois puissant et convivial de gestion anticipative des profils d’un groupe de travail qui influe directement sur sa composition ainsi que sur son fonctionnement interne. Une pratique que l’on doit à la base à Meredith Belbin, docteur en psychologie de l'Université de Cambridge.
L’avis du spécialiste: Cette méthodologie, inspirée en grande partie de l’approche systémique, repose avant tout sur le principe que la performance collective s’avère le plus souvent supérieure à la somme des performances individuelles. Elle permet d’identifier et de mettre à profit neuf rôles en équipe définis à travers des constantes de comportement adoptés dans le cadre professionnel.

■ Des groupes de travail complémentaires et efficients
Le recours à la méthode Belbin permet d’optimiser pleinement les ressources humaines au sein d’une équipe. Un moyen d’obtenir des groupes de travail autrement plus complémentaires et efficients. Cette pratique novatrice amène également ses bénéficiaires à prendre conscience de l’importance de leur contribution et à jouir d’une meilleure estime de la part de leurs collègues. Enfin, l’usage de cet outil diminue sensiblement les conflits et les confrontations au sein de l’équipe puisque chacun a un rôle clairement délimité et propre à lui.
 

nabil_fandi_088.jpg

 Nabil Fandi est coach de dirigeants et directeur associé du cabinet de formation et de consulting «Cap Coaching». Il pratique régulièrement la méthode Belbin auprès de ses clients (Ph. NF)

L’avis du spécialiste: La méthode Belbin permet d’améliorer le potentiel d’une équipe et à équilibrer davantage chacun des rôles joués par ses différents membres. Elle facilite par la même occasion l’anticipation et la gestion des conflits ou encore l’intégration d’un nouveau venu.

■ Un panel de neuf rôles à endosser
L’on distingue en tout et pour tout neuf rôles différents utilisés via cette méthode. Parmi ces derniers, trois sont tout d’abord tournés vers l’action. Ainsi, le «propulseur» se dit d’un individu qui travaille parfaitement sous pression et surmonte les obstacles sans craindre le stress. Trois autres rôles sont par ailleurs axés sur la communication. Ainsi, le promoteur représente un employé extraverti qui développe le réseau de son équipe tandis que le coordinateur clarifie aisément les objectifs du groupe et fait avancer rapidement les différentes prises de décision de ce dernier. Enfin, les trois derniers rôles sont quant à eux tournés vers la réflexion. Par exemple, le concepteur s’avère être à la fois imaginatif et créatif.  Des points forts qu’il utilisera pour résoudre les nombreux problèmes rencontrés par son équipe.
L’avis du spécialiste: Belbin a isolé neuf rôles distincts nécessaires au fonctionnement harmonieux d’une équipe. Le succès du groupe dépend ainsi de leur complémentarité mais aussi du sérieux avec lequel les coéquipiers s’en acquittent.

■ Une démarche en plusieurs étapes décisives
Réussir l’application de la méthode Belbin en entreprise passe tout d’abord par la soumission d’une série de questionnaires spécifiques aux différents membres de l’équipe concerné par le biais d’un consultant accrédité. Les réponses sont ensuite traitées par un logiciel expert, intitulé «Interplace», qui informe sur les caractéristiques de chaque équipe, sur les spécificités requises pour chaque poste et surtout sur le rôle qui correspond le mieux à chacun des candidats. L’étude des profils permet de connaître les rôles préférés ou naturels de chaque membre composant une équipe ainsi que ceux à éviter. Les nouvelles fonctions sont ensuite distribuées aux bénéficiaires, lesquels seront évalués par la suite via un suivi régulier.
 

methode_belbin_088.jpg

L’avis du spécialiste: Chaque membre d’une équipe est tout d’abord invité à répondre en ligne à un questionnaire d’autoperception. Il doit concrètement opter pour les propositions qui lui correspondent le mieux. En parallèle, quatre de ses collaborateurs, dits «observateurs», doivent également évaluer son profil via un questionnaire regroupant deux grandes listes de qualificatifs. Le logiciel Interplace permet par la suite de traiter ces nombreuses données, comparant les résultats obtenus avec un référentiel de plus de 5.000 interviewés. Enfin, un débriefing collectif amènera à proposer les solutions les plus envisageables pour rééquilibrer l’équipe.

■ L’apanage des entreprises d’assurance et de construction au Maroc
La méthode Belbin commence à gagner des adeptes au Maroc. Cette pratique pour le moins novatrice est en effet déjà adoptée par plusieurs multinationales, l’ayant intégré avec brio dans leur politique RH. L’outil est notamment utilisé par plusieurs groupes œuvrant dans les domaines de l’assurance et du bâtiment.
L’avis du spécialiste: Cette méthodologie commence à faire ses preuves au Maroc. Néanmoins, bien qu’un distributeur officiel soit déjà présent et utilisé par plusieurs structures, la démarche demeure encore au stade embryonnaire sous nos latitudes. Une tendance qui pourrait bel et bien s’inverser avec le développement grandissant que connaît actuellement la gestion des ressources humaines.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc