Primary tabs

Régions

Ouarzazate: Une année fructueuse pour le tourisme

Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:5181 Le 03/01/2018 | Partager
Plus de 200.000 touristes sur les 10 premiers mois de 2017
2e position en termes de progression de nuitées au niveau national
Les meilleures performances réalisées par les marchés chinois et japonais
ouarzazate-tourisme-081.jpg

En 2017, le tourisme à Ouarzazate continue de maintenir ses performances à deux chiffres avec le renforcement des principaux marchés internationaux émetteurs et un intérêt progressif pour le marché intérieur en constante évolution (Ph. SB)

C’est avec une performance à deux chiffres sur l’ensemble des indi­cateurs que le tourisme dans la ville de Ouarzazate clôture l’année 2017. Une évolution qui marque le retour en force du secteur et confirme l’embellie que connaît la destination depuis le début de cette année. Ainsi, à fin octobre 2017, le secteur touristique dans la province a en­registré 34% de progression aussi bien en arrivées qu’en nuitées, plaçant la ville en deuxième position en termes de progres­sion de nuitées au niveau national.

Sur les dix premiers mois de 2017, le nombre total des touristes ayant visité la région de Ouarzazate est arrivé à 215.017, enregis­trant ainsi une progression de 34%, com­paré à 2016 qui a enregistré un nombre de 160.687 sur la même période. En termes de nuitées enregistrées dans les établis­sements d’hébergement classés, le chiffre enregistré est passé de 240.169 à 321.169 entre 2016 et 2017.

«Cette progression est le résultat de l’évolution de 38% du nombre des touristes non résidents, repré­sentant plus des trois quarts du volume global des touristes. Leur nombre est passé de 120.635 en 2016 à 166.490 en 2017», explique-t-on auprès du Centre provin­cial du tourisme de Ouar­zazate. Le tourisme interne n’est pas en reste puisque le nombre d’arrivées des résidents est passé de 40.052 en 2016 à 48.527 en 2017, soit une progres­sion de 21%.

Par nationa­lité, la France confirme encore sa 1re place sur les marchés émetteurs avec respectivement 11,47 % et 11,80% du volume global des arrivées et des nuitées à Ouarzazate, passant de 20.509 entre janvier et octobre 2016 à 24.670 pour la même période de 2017. Avec une apprécia­tion de 20% et de 22% respectivement pour les arrivées et les nuitées.

Viennent en deuxième position les touristes espa­gnols qui sont passés de 13.488 en 2016 à 20.482 en 2017, soit une progression de 52%. Les autres marchés classiques ont enregistré des progressions de 1% pour le Royaume-Uni, 32% pour l’Italie et 26% pour la Hollande. Toutefois, les meilleures performances touristiques en­registrées au niveau de Ouarzazate ont été observées au niveau du marché asiatique.

Le nombre de touristes japonais est passé de 7.071 en 2016 à 11.392 en 2017, soit une progression de 61%. De son côté, le marché chinois continue d’afficher des performances spectaculaires puisque le nombre de touristes est passé de néant en 2016 à 16.611 en 2017. Une performance directement liée, selon les professionnels, à la suppression du visa d’accès au Ma­roc pour les ressortissants chinois.

Ces progressions sont le résultat de plusieurs actions de marketing de la destination entamées depuis 2016, et appuyées par le renforcement des connexions aériennes, aussi bien avec des aéroports internatio­naux qu’avec les nationaux. Depuis juin 2017 et suite au partenariat établi par l’Office national marocain de tourisme, Ouarzazate est liée avec l’aéroport de Charleroi en Belgique, renforçant ainsi la connexion avec le marché européen.

Enfin, et concernant les types d’héberge­ment, ce sont les hôtels 4 étoiles qui ont toujours la cote auprès des touristes et ont concentré 35,17% des nuitées de la pro­vince. Les hôtels 3 étoiles ont capté 21,38 % du volume total, les maisons d’hôtes 12,28%, les hôtels 1 étoile 11,32%, les 5 étoiles 9,74%, et enfin les 2 étoiles et les résidences hôtelières 3,35%.

L'aérien prend son envol

La mise en place d’une ligne aérienne entre Ouarzazate et Marrakech, depuis novembre dernier, a amplifié les liaisons avec l’Europe. Concernant la connexion Casablanca-Ouarzazate, des négociations sont lancées entre la Région Drâa-Tafi­lalet et la RAM, pour renforcer la desserte aérienne entre les deux villes à des prix et horaires adéquats. Un budget de 20 millions de DH sera alloué par le Conseil régional local afin de renforcer les liaisons domestiques entre le Drâa-Tafilalet et les hub aériens de Casablanca et Marrakech. Ainsi, le prix des billets devrait passer de 900 DH à 400 DH, pour encourager le tourisme interne.
Afin de compenser l’absence de vols directs entre la Chine et le Maroc, plusieurs partenariats ont été établis entre l’ONMT et des compagnies aériennes internatio­nales pour faciliter l'entrée des touristes chinois au Maroc via l'Europe, notamment avec l'ouverture d'une ligne entre l'aéroport Charles de Gaule à Paris et Marrakech. Un autre partenariat établi avec les compagnies aériennes Etihad Airways, Turkish Airlines et Air France permettra d' assurer les liaisons Chine-Maroc.

De notre correspondante,
Sabrina BELHOUARI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc