De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5180 Le 02/01/2018 | Partager

• Renault: Une production record pour 2017
Renault a fini l’année en beauté. Le constructeur automobile a fabriqué durant cette année plus de 375.000 véhicules dans ses usines marocaines, soit une augmentation de 10% par rapport à 2016. La part du lion revient à l’usine de Tanger qui a pulvérisé son record de 2016 et affiché une production de 300.000 véhicules, en deçà des 273.000 unités fabriquées l’an dernier. La Somaca, deuxième site de producteur de la marque au Losange a affiché 75.000, soit 4,4% d’augmentation.
Les raisons de cette augmentation sont liées aux bonnes perspectives de croissance du secteur automobile en Europe, principal débouché de l’usine de Tanger et de ses modèles, dont certains, comme le Sandero, figurent parmi les meilleures ventes dans leurs catégories respectives.  A.A

• BKB anime le cours d’Afma
Afma a opté pour BMCE Capital Bourse (BKB) pour gérer l’animation de son cours en Bourse. Le courtier en assurance vient de confier à la filiale de BMCE Bank of Africa (BBoA) le contrat d’animation de ses actions. L’apport en nombre de titres s’élève à 591 actions pour un montant en espèces de 659.864 DH. Le programme d’animation démarre aujourd’hui et s’étalera sur une durée de 12 mois.  M.A.B.

• Industries: Hausse des indices de prix à la production
L’indice des prix à la production des industries manufacturières a enregistré une hausse de 0,1% au mois de novembre 2017 comparé à octobre. Selon le Haut-commissariat au plan (HCP), cette évolution résulte de la hausse des prix des industries alimentaires (+0,3%), de l’Industrie d’habillements (+0,9%) et  la Fabrication du textile puis du Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège et de la Métallurgie (+0,2%). Une hausse combinée à la baisse enregistrée dans la Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques (-0,4%) et de la Fabrication d’équipements électriques (-0,1%). Par ailleurs, l’indice des prix à la production du secteur des «Industries extractives» a connu une stagnation en novembre. K.A.

• CFG Gestion obtient la Certification ISAE 3402 Type II
CFG Gestion décroche la certification ISAE 3402 Type II de son dispositif de contrôle interne. Cette certification qui a été délivrée par le cabinet PwC Maroc à la filiale de CFG Bank spécialisée dans la gestion d’OPCVM a pour objectif «d’offrir aux clients ainsi qu’à leurs auditeurs la garantie d’un environnement de travail sécurisé et d’un dispositif de contrôle éprouvé au titre des prestations fournies».  M.A.B.

• Une nouvelle certification qualité pour Lydec
Lydec vient de se voir remettre la certification ISO 14001 version  2015 pour son poste source de Dar Bouazza. Un label décerné suite à la réalisation mi-décembre d’un audit de cette infrastructure électrique. Conduit par l’Institut Marocain de Normalisation (IMANOR), ce dernier a permis de mettre en exergue pas moins de 18 points forts parmi lesquels la propreté du site ainsi que les efforts fournis en matière de plantation. Cette certification s’ajoute aux nombreuses autres reçues par le délégataire casablancais, dont le dernier en date était son intégration au sein du palmarès «Best Emerging Market Performers». K.A.

• 2e édition du Big 5 Construct North Africa
Le salon des professionnels du bâtiment revient pour sa deuxième année consécutive. L’édition 2018 du Big 5 Construct North Africa introduit le concept de filières et rassemblera cinq salons en un: aménagements intérieurs, matériaux & outils de construction, services d’ingénierie MEP, béton & PMV et fenêtres, portes & façades. Le salon est prévu du 10 au 12 avril 2018 au Parc des expositions de l'Office des changes de Casablanca. En 2017, l’événement a réuni près de 3.000 professionnels du bâtiment et plus de 170 exposants. Pour l’édition à venir, les organisateurs tablent sur plus de 4.000 visites de professionnels. M.K.

• Les inspecteurs du travail reprennent espoir
Le courant passe manifestement bien entre le ministre du Travail, Mohamed Yatim, et le syndicat national des inspecteurs et fonctionnaires du ministère du Travail (UMT). Après des années de protestation contre l’absence de dialogue avec leur tutelle, les syndicalistes font aujourd’hui part de leur satisfaction. Ils prévoient d’organiser leur congrès en avril 2018, afin de débattre des problèmes structurels de leur profession, dont le statut des inspecteurs, la charte déontologique, la formation et le déficit cruel en effectifs. A.Na

•  Les masters et licences pro sous la loupe de l’Agence d’évaluation
La toute jeune Agence nationale d’évaluation et d’assurance qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique s’apprête à mener sa deuxième mission. L’Aneaq évaluera bientôt un échantillon de masters, masters spécialisés et licences professionnelles, afin d’en apprécier la qualité. Elle s’intéressera à la fois aux critères de sélection, aux concours d’entrée et aux conditions de formation des étudiants. Créée en 2014, et activée en 2017, l’Aneaq avait mené il y a quelques mois sa première opération, en examinant une vague de 1.010 filières, en vue de leur accréditation ou réaccréditation. A.Na

• Critique d’art plastique: Trois Marocains récompensés mondialement
Trois chercheurs marocains ont remporté le Prix Charjah pour la recherche en critique d’art plastique, dont la huitième édition vient de se tenir aux Emirats arabes Unis. Le premier prix a ainsi été décerné à Fatima Zohra Saghir pour sa recherche sur «le charme des arts contemporains : entre l’histoire et la géographie» tandis que le deuxième prix a été attribué à Ibrahim Lhicen pour sa recherche sur la cartographie de l’art contemporain. Le troisième prix,  quant à lui, a été décroché par Ibrahim Lhajari pour son étude sur «L’avenir des arts contemporains arabes et le digital». Les gagnants ont été évalués par un jury de renom composé notamment de l’Egyptien Chakir Abdelhamid ou encore du Libanais Cherbel Dagher. K.A.o

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc