Entreprises

OCP: Gros deal avec Abu Dhabi Oil Company

Par Amin RBOUB | Edition N°:5179 Le 29/12/2017 | Partager
Le phosphatier sécurise son approvisionnement de soufre
Le contrat court jusqu'à 2025
ocp-abu-dhabi-oil-company-079.jpg

Mustapha El Ouafi, DG du groupe OCP (à gauche), et Abdulla Salem Al Dhaheri, directeur marketing, des ventes et du commerce de Adnoc, lors de la signature du contrat le 27 décembre à Casablanca (Ph. OCP)

Le groupe OCP vient de sceller un gros contrat avec Abou Dhabi Oil Company. Le deal porte sur l'approvisionnement à long terme, via la filiale du groupe émirati (Adnoc), en grains de soufre. En 2016, Adnoc a exporté l'équivalent de 2 millions de tonnes de soufre granulé à l'OCP. En même temps, l'OCP est le premier importateur mondial de soufre. Plus encore, Adnoc est le premier exportateur mondial de cette matière première. 

Fort de cette convention, le groupe marocain sécurise ses approvisionnements en soufre auprès de l'un des plus gros fournisseurs mondiaux, jusqu'à 2025. Les deux parties ont convenu d'une augmentation graduelle des volumes annuels d'importations. Ce qui permettra de mieux gérer les fluctuations des cours à l'international. «Ce deal historique est unique en son genre dans l'industrie  du soufre.

Il vient renforcer la position d'Adnoc en tant que l'un des plus grands exportateurs de soufre au monde. Ce contrat permettra de renforcer considérablement l'approvisionnement durable de l'OCP en soufre au Maroc ainsi que notre capacité à réaliser des marges positives», soutient Abdulla Salem Al Dhaheri, directeur marketing, des ventes et du commerce auprès du groupe émirati Adnoc. De surcroît, des synergies seront déployées entre les deux partenaires afin d'explorer toutes les possibilités et opportunités d'une coopération à plus grande échelle.

Depuis 2008, l'OCP a lancé le plus important programme d'investissement dans l'industrie des engrais. L'objectif étant de doubler la capacité minière et tripler les capacités de production d'engrais. «Notre programme ambitieux permettra à notre groupe de renforcer sa position de premier producteur mondial d'engrais et, par ricochet, son statut d'acteur majeur dans la chaîne de valeur agroalimentaire», fait valoir Mustapha El Ouafi, directeur général à l'OCP. «A ce titre, nous nous engageons à développer un partenariat fiable et stratégique avec Adnoc», poursuit El Ouafi.

En tant que sous-produit de ses activités de gaz sulfureux, le groupe émirati Adnoc et ses partenaires produisent plus de 6 millions de tonnes de soufre par an. Ce producteur d'envergure mondiale exporte à ses clients à partir de ses installations ultramodernes de traitement du soufre à Ruwais. Pour la prochaine décennie, Adnoc compte augmente ses capacités d'exportation. La filiale de la compagnie pétrolière Abou Dhabi compte  mettre en ligne de nouveaux projets de gaz sulfureux, dans le cadre de sa vision pour atteindre l'autosuffisance gaz en 2030.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc