Primary tabs

Régions

Ifrane accueille l’université d’hiver des MRE

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5173 Le 21/12/2017 | Partager
100 jeunes de différents pays attendus du 21 au 23 décembre
Une initiative du département Benatiq et Al Akhawayn

Les jeunes sont au cœur de la stratégie de Abdelkrim Benatiq. En effet, le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration est attendu ce jeudi, à Ifrane, par une centaine de MRE âgés de 18 à 25 ans. Ces derniers sont conviés à une université d’hiver sous le thème du «Vivre Ensemble».

Y prendront également part des étudiants marocains et étrangers poursuivant leurs études supérieures au Maroc. Le but étant de favoriser davantage le partage des expériences et l’échange interculturel. D’ailleurs, le Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’Université Al Akhawayn sont partenaires de l’événement, qui se poursuivra jusqu’au 23 décembre.

Pour le département Benatiq, «cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un nouveau programme culturel lancé par le ministère envers les jeunes MRE». «Partant de l’expérience des universités d’été, développée par le ministère depuis 2009, ce nouveau programme se veut novateur dans le sens où il permettra de couvrir un plus grand nombre de jeunes MRE sur différentes périodes de l’année», expliquent les organisateurs.

Ainsi, le «Programme des universités saisonnières» (PUS) s’étalera sur cinq (5) sessions, à savoir l’université d’automne, l’université d’hiver, l’université de printemps et deux universités d’été. «Ce qui permettra, à terme, de porter le nombre des bénéficiaires de 260 à plus de 500 jeunes par an», souligne-t-on.

Concrètement, le PUS sera réalisé avec le concours de plusieurs universités marocaines. A ce titre, une convention cadre sera signée entre le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration et le Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

L’accord sera avalisé ce 21 décembre à l’occasion du lancement officiel de l’université d’hiver à Ifrane. Son but est de préserver l’identité marocaine des nouvelles générations des MRE. Le renforcement de leurs liens avec leur culture d’origine n’est pas en reste.

En fait, plusieurs raisons peuvent être invoquées pour corroborer cet intérêt. Il s’agit, entre autres, de l’évolution de la communauté marocaine établie à l’étranger marquée par les changements intergénérationnels, les changements de l’environnement des sociétés d’accueil ainsi que le contexte actuel caractérisé par la montée de courants extrémistes.

Pour la tutelle, «toutes ces mutations ont fait apparaître de nouvelles préoccupations, besoins et attentes, notamment chez les nouvelles générations des Marocains du monde». C’est dans cette optique qu’il a été jugé utile de focaliser l’université d’hiver sur la thématique du «Vivre Ensemble». Université qui permettra aux jeunes MRE de se constituer une idée plus claire sur le système de valeurs marocain qui prône la tolérance et le respect de l’autre.

Améliorer le vivre ensemble

Durant trois jours, les jeunes MRE seront conviés à des conférences et débats animés par d’éminentes personnalités, chercheurs et experts marocains, mettant en exergue le vivre ensemble. Parmi les thématiques au programme figurent «le concept du vivre ensemble dans le contexte religieux, politique et social tant dans les pays d’origine que dans les pays d’accueil», «l’interculturalité et le rôle du Maroc en tant que terre de dialogue et d’accueil favorisant le vivre ensemble», et «le rôle de la jeunesse dans le renforcement de l’image du Maroc et des Marocains résidant à l’étranger: Success stories de jeunes ayant eu un impact positif sur le vivre ensemble».

De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc