Competences & rh

Environnement: Les écoles marocaines planchent sur le climat

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5171 Le 19/12/2017 | Partager
Éco-Écoles et Jeunes Reporters pour l’environnement
Lancement des programmes de la Fondation Mohammed VI
ecole-climat-environnement-071.jpg

Cette année encore, tous les établissements scolaires participant vont pouvoir hisser le pavillon vert Éco-Écoles, label qui couronne leur parcours de sensibilisation à la protection de l’environnement (Ph. FM6e)

Les Objectifs de développement durable des Nations Unies sont une parfaite feuille de route. Du coup, la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement (FM6e) pense ses programmes en fonction de ses 17 préceptes, pour «transformer notre monde».

Parmi ses plus importants programmes, figurent Éco-Écoles (pour les écoles du préscolaire et du primaire) et Jeunes Reporters pour l’environnement (pour les collèges et lycées). Jusqu’au 20 janvier 2018, la Fondation organise, dans le cadre de ces deux programmes, un cycle d’ateliers de présentation et d’animation, avec l’appui du ministère de l’Éducation nationale.

Pour cette 12e édition, les enfants de 1.900 établissements dans 12 académies sont sensibilisés au changement climatique, comme le recommande l’Objectif n°4 sur l’efficacité de l’éducation à l’environnement. En plus de ce thème sur le climat, la gestion de l’eau, l’énergie, les déchets, l’alimentation, la biodiversité et la solidarité en sont d’autres, traditionnellement traités par le programme Éco-Écoles.

Quant au concours Jeunes Reporters pour l’environnement, il a vu s’affronter plus de 22.000 collégiens et lycéens depuis son lancement. Lui aussi tourné vers l’Objectif de développement durable n°4, il amène les jeunes à identifier les sujets environnementaux pertinents dans leur région, à les analyser avec méthode, à proposer des solutions et à sensibiliser le public aux problèmes soulevés, en obtenant la diffusion de leurs reportages dans les médias locaux.

Ce concours, qui en est lui à sa 16e édition, propose de traiter de «l’eau, source de vie», répondant ainsi à l’Objectif n°6 sur la gestion durable des ressources en eau. Des agents de l’ONEE sont d’ailleurs invités à présenter les cartes régionales de ces ressources, leur fragilité et la manière dont elles sont gérées et protégées.

Autres invités à l’événement, les lauréats et les candidats des trophées Lalla Hasnaa Littoral Durable des différentes régions, chargés d’expliquer aux élèves la fragilité du littoral et la nécessité de le protéger.
Petite nouveauté, les animateurs et les encadrants des deux programmes seront réunis dans les mêmes ateliers. Enfin, les écoles qui se sont le plus démarquées, les années précédentes, sont appelées à partager leur expérience, à présenter leurs bonnes pratiques, et ainsi stimuler les nouveaux participants.

Objectif et partenaires

La FM6e participe à la feuille de route 2015-2024 pour l’Éducation en vue du développement durable de l’Unesco, déployée actuellement dans un premier programme d’action de 5 ans (GAP, 2015-2019). La fondation ayant signé une partenariat avec l’Unesco, la FAO et la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), qui organise les COP chaque année, des partenariats pour relayer localement et régionalement cette dynamique mondiale.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc