Régions

Premières neiges à Ifrane, les autorités mobilisées contre le froid

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5170 Le 18/12/2017 | Partager

Les premiers flocons de neige sont tombés la semaine dernière à Ifrane au grand bonheur des habitants qui espèrent voir des vacanciers en masse lors des fêtes de fin d’année. «Certes, il n’y a pas encore assez de neige pour faire du ski, mais assez pour admirer les paysages naturels», estime un associatif. Selon lui, «les travailleurs saisonniers et marchands de la station Michlifen scrutent le ciel… seule la neige amènera des touristes».

En attendant, les autorités de la province sont mobilisées pour que les visiteurs profitent d’un séjour agréable dans la petite Suisse marocaine. Idem pour la population locale. En effet, un plan proactif visant à lutter contre le froid hivernal dans la province d’Ifrane a été mis en place sous la supervision de Abdelhamid Al Mazid, gouverneur d’Ifrane. La priorité est donnée aux secteurs de la santé et de l’enseignement.

La direction provinciale de l’équipement s’est engagée à mobiliser 10 engins de déneigement, cinq engins pour faire fondre la neige, une grue et deux engins balayeurs. Outre les moyens matériels, des ressources humaines sont aussi mobilisées (quatre ingénieurs, neuf techniciens et une trentaine de conducteurs et d’assistants). Le but est d’assurer la fluidité de circulation sur un réseau routier de 500 km dès les premières chutes de température.

En tout cas, des commissions locales ont été mises en place afin d’assurer une intervention rapide. Une attention particulière est accordée aux personnes âgées et à celles atteintes de maladies chroniques, afin de mettre en place une permanence médicale et de mettre à leur disposition les médicaments nécessaires.

Les autorités ont aussi prévu d’avertir les élèves à temps en cas d’arrêt des cours lors des tempêtes de neige et de veiller à ce que tous les établissements scolaires soient équipés en chauffage. Surtout qu’ici le thermomètre frôle les -6 °C le soir.

Reportage Photos, Youness SAAD ALAMI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc