Régions

Littoral de Tiznit: Les complexes résidentiels ont le vent en poupe

Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:5165 Le 11/12/2017 | Partager
Plus de 13 complexes touristiques et résidentiels en projet sur 20 km de littoral
Isolement, calme, proximité de l’aéroport, prix compétitifs et gestion locative en bonus
littoral-tiznit-065.jpg

La conceptualisation des projets de cette ceinture du littoral adopte des techniques de construction et une architecture particulière afin d’avoir une vue sur mer pour l’ensemble sans augmenter la hauteur des constructions (Ph. SB)

Il s’agit d’un concept qui a le vent en poupe dans cette zone du littoral, jusque là la destination privilégiée des amateurs de la pêche et des caravaniers. Avec une ouverture directe et privée sur l’océan, ces complexes touristiques et résidentiels attirent une nouvelle clientèle à la recherche de discrétion et de calme.

Une attirance qui s’explique par le développement depuis une dizaine d’années d’un produit fort rentable: la maison secondaire. Duplexes, Lofts, Villas en bande, Villas isolées, studios.. toutes les formules sont proposées. Le premier projet à avoir lancé cette tendance est celui de Club Evasion, porté par la société domaine Evasion, il y a de cela douze ans. Il n’a fallu que quelques années pour que d’autres projets lui emboitent le pas.

Au total, ce sont 13 complexes touristiques prévus dans le plan d’aménagement dans cette zone, avec différents produits et pas moins de 13 hôtels, dont un 5 étoiles. Ce projet a pignon sur rue auprès de la clientèle étrangère, mais aussi marocaine depuis quelques années.

«Nos clients viennent aussi bien de la région du Souss que d’autres villes comme Tanger, Rabat, Casablanca et Marrakech.Ce qui séduit la clientèle qui investit dans cette région c’est la combinaison de trois atouts: le climat ensoleillé presque toute l’année, la proximité d’un centre urbain(Tiznit à 10 km) et la proximité d’un aéroport (Agadir)», explique Meriem Sahbi, directrice clientèle au projet Aglou Center. Le concept se différencie des complexes touristiques balnéaires classiques par son emplacement qui offre d’innombrables plages sauvages longeant le littoral, mais aussi des activités spécifiques à cette zone.

Parapente, quad et équitation pour les amoureux de l’action, et pêche sportive pour les adeptes. Cette zone est particulièrement animée en période d’été lors des grandes vacances, et retrouve son calme au cours de l’année. Ainsi, des clients, familles en particulier, préfèrent y séjourner l’été alors que d’autres y viennent plutôt les weekends.

Tout le monde y trouve son compte. Plusieurs restaurants et cafés suivent la tendance et ouvrent leurs portes progressivement pour satisfaire cette nouvelle clientèle, notamment dans le village d’Aglou et de Mirleft, sans compter la possibilité de faire ses courses à Tiznit qui se trouve à moins de 10 minutes.

Il y a également un autre élément important: la gestion locative, une pratique plébiscitée dans la gestion des résidences secondaires qui ne sont occupées par les propriétaires que quelques semaines l’année en particulier pour la clientèle étrangère. Néanmoins, la gestion locative, n’est proposée que pour les projets qui ont obtenu l’éclatement de titre. Ce qui n’est le cas à ce jour que pour le projet Club Evasion, le seul à proposer ce service.

La rentabilité est ainsi assurée à la fois pour les propriétaires et les promoteurs. Une autre particularité de ce projet est qu’il se trouve dans une zone d’aménagement et d’équipement touristiques, à faible densité ou moyenne. Ce qui veut dire que la zone va garder beaucoup d’espacement entre les projets et ne risque pas de voir construire des immeubles ou des résidences à forte densité.

Comme il s’agit du littoral, des réglementations supplémentaires sont à respecter pour ce qui est de l’assainissement, l’esthétique, la préservation de la faune pour la protection des potentialités halieutiques, principale ressource économique pour la population locale.

Aglou Center mise sur l’écologie

La petite commune de Aglou connaît une problématique majeure liée à l’eau. En effet, l’eau des puits est saumâtre et approche parfois les 60% du taux de salinité. Le promoteur du complexe Aglou Center a réfléchi à une solution, certes coûteuse, mais qui est écologique et innovante dans cette partie du littoral. Une station de dessalement de l’eau des puits d’une capacité de 200 m3 par jour, ce qui permet d’arroser les espaces verts ainsi que le remplissage des piscines, et de réaliser par la même occasion des économies. En outre, le complexe dispose d’une station d’épuration des eaux usées pour l’arrosage des espaces verts. Il faut noter aussi que Aglou Center est le premier projet à faire rentrer la fibre optique dans la région du Sud pour desservir l’ensemble des habitations.

De notre correspondante, Sabrina BELHOUARI  

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc