Dossier Spécial

Immobilier/Le lifestyle attire de plus en plus

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5164 Le 08/12/2017 | Partager
Le moyen standing s’y met aussi
Balnéaire, espaces verts, connectivité, loisirs… les atouts
Forte demande notamment de la part des MRE
lifestyle-064.jpg

 Ceux qui veulent s’offrir une résidence secondaire, optent plutôt pour le balnéaire du côté de Dar Bouazza ou Sidi Rahal… (Ph. Saham)

«La notion du lifestyle a longtemps été liée au haut standing, aujourd’hui le moyen standing s’y met aussi». Ce constat d’un professionnel résume parfaitement les nouvelles tendances en matière d’immobilier résidentiel. Dar Bouazza, Sidi Rahal, Bouskoura, Benslimane… ont le vent en poupe.

Et si les Casablancais migrent vers ces nouvelles zones, c’est qu’ils sont à la recherche d’un environnement serein, loin des nuisances du centre-ville, mais aussi d’un bon rapport qualité/prix en termes de prestations et de cadre de vie. «A Bouskoura à titre d’exemple, l’incidence foncière est inférieure par rapport à des quartiers comme Racine ou Gauthier», tient à préciser Youssef Mansour, ex-DG de Garan, reconverti dans la promotion immobilière et le conseil.

Son projet, Victory Park, situé au cœur de la nouvelle cité «Victoria», en est le parfait exemple. Le promoteur arrive aujourd’hui à écouler son stock de 120 appartements au prix de 9.000 à 10.000 DH/m2. Aucun promoteur ne peut se permettre ces fourchettes à Casablanca intra-muros.

«Pour le même budget  au triangle d’or, l’on n’aurait pas pu dépasser les 24 appartements au prix de 20.000 DH/m2», explique le professionnel de l’immobilier. En rognant sur ses marges (maintenues à 20%), le jeune promoteur arrive à proposer des 3 chambres/salon à moins de 1 million DH.

Il y a une forte demande pour ce type de logement, notamment de la part des MRE, des familles à la recherche de plus d’espace et de qualité de vie… Il ne faut pas oublier aussi la proximité des principaux bassins d’emplois dans cette zone sud de Casablanca (Sidi Maârouf, Midparc, Casanearshore…). Ce qui fait de Bouskoura une destination de choix pour résidence principale plutôt que secondaire.

«Ceux qui veulent s’offrir une résidence secondaire optent plutôt pour le balnéaire du côté de Dar Bouazza ou Sidi Rahal», renchérit Youssef Mernissi, Executive Partner, chez Makan Real Estate, un cabinet conseil spécialisé dans l’immobilier. Outre l’argument prix, la zone offre aussi une bonne connectivité avec des accès  rapides aux principaux axes: entrée de la ville, aéroport, autoroutes, ZI… De même,  elle offre un cadre de vie agréable avec la forêt de Bouskoura à proximité, les principaux équipements et services de base (superette, mosquée, pharmacie, médecin…)

livestyle_carte.jpg

Situées à une vingtaine de km du centre-ville, les banlieues de Dar Bouazza et Bouskoura offrent un cadre serein, loin du stress et des nuisances sonores de la ville

«Ce qui marche le plus aujourd’hui, ce sont les projets intégrés avec espaces verts, piscine, école… dont les prix ne dépassent pas les 10.000 DH/m2», insiste l’expert. Autrement dit, le modèle du promoteur qui cherche toujours à faire le maximum de marge (jusqu’à 50%), quitte à avoir sur le bras un stock d’invendus, a fait son temps. Une nouvelle génération de promoteurs est en train d’émerger. «Elle cherche à minimiser ses marges et vendre rapidement avec des concepts excentrés hors Casablanca», explique Mernissi. Leurs profils? De jeunes diplômés ayant fait leurs preuves dans des multinationales ou des cabinets conseil reconnus.

«Le marché de l’immobilier au Maroc n’est pas encore arrivé à maturité, car les entrants n’ont ni les qualifications ni les compétences requises pour avoir une bonne lecture du marché», analyse Mernissi. Mais, aujourd’hui, une nouvelle génération de managers ayant fait leurs armes auprès de cabinets réputés comme Lazrak, CBRE, Yamed, JLL… est en train de changer la donne. Ils ont cumulé suffisamment d’expertise et de savoir-faire pour faire «muter le marché».
Voici quelques projets qui reflètent cet état d’esprit qui règne désormais au sein de cette nouvelle génération de promoteurs immobiliers.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc