Dossier Spécial

Immobilier/Rabat: Cette nouvelle offre sur la côte Atlantique

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5164 Le 08/12/2017 | Partager
Un atout naturel pour offrir un cadre de vie agréable
Accès aux plages, piscines aménagées, terrains de golf, équipements, animation…le package
prestigia-064.jpg

En plein Hay Ryad à Rabat, le groupe Prestigia a développé son projet immobilier Ryad Al Andalous qui offre un cadre de vie convivial en prévoyant tous les équipements et infrastructures nécessaires : piscines, terrains de sports, crèches, commerces…  (Ph. Prestigia)

A Rabat, les promoteurs immobiliers ont compris que pour vendre il fallait innover. Aussi la ville a-t-elle vu, ces dernières années, fleurir un bataillon de nouveaux projets aux conceptions originales et matériaux plus résistants et respectueux de l’environnement.

Et c’est le flanc Atlantique, principalement à Mansouria et Kénitra, qui a été le réceptacle de la plupart de ces nouveaux ensembles qui assurent surtout un cadre de vie plus agréable, convivial et chaleureux aussi bien en communauté ou en intimité familiale.

Les promoteurs rivalisent d’ingéniosité pour présenter des packages différents en termes de prestations et services, mais avec des logements qui au final répondent aux mêmes critères. Ils présentent une offre élargie et diversifiée de l’appartement de petite surface, à partir de près 60 m2, à la villa avec une superficie dépassant les 2.000 m2. Dans la majorité des cas, il s’agit de sites clôturés avec un accès contrôlé.

En plus des habitations, ces sites comprennent également des restaurants, une corniche, des terrains de sports, un golf et divers équipements. Parmi ces grands projets, on retient celui de Bahia Golf Beach proche de l’océan Atlantique juste avant l’entrée de Bouznika côté Mohammedia.

«C’est sur un magnifique front de mer que Bahia Golf Beach a choisi de bâtir sur 530 hectares, autour d’un sublime golf de 18 trous, un ensemble résidentiel et touristique qui définit de nouveaux standards pour le luxe et la douceur de vivre. Le site comprend, entre Océan et Golf, notamment des appartements, villas et lots de terrains mais également des terrains de tennis et omnisport, ainsi qu’une corniche aménagée sur plus de 3 kilomètres», indique l’aménageur. D’autres projets sont présents le long de la route côtière vers Rabat dont Bouznika Bay, le plus vieux complexe de ce genre dans la zone, et le site Eden Island.

A la rentrée de Harhourra, les travaux sont en cours pour la construction du complexe touristique Arzana sur une superficie de près 13 ha. En plus des villas et des appartements, il y est prévu notamment un hôtel de luxe 5*, un restaurant panoramique et un Aqua parc.

Entre Rabat et Salé, il y a le projet immobilier de Bab Al Bahr situé près de la marina. Entre l’Atlantique et la vallée du Bouregreg, le projet est entouré de prestigieux sites historiques comme ceux de la Kasbah des Oudayas et l’esplanade de la Tour Hassan. Parmi les grands projets de la région, on cite également celui de «Plage des nations Golf Resort» réalisé par le groupe Prestigia dans la commune de Bouknadel sur un site de plus de 450 ha.

En plus des appartements et des villas, le projet se distingue particulièrement par un prestigieux golf signé Colin Montgomerie, un groupe scolaire et une corniche. La prestigieuse école française l’ESSEC a choisi ce site pour implanter son premier campus en Afrique. Toujours sur le littoral, le projet de la station touristique de Mehdia près de Kénitra avec un montant d’investissement d’environ 380 millions de DH.

En plus des résidences touristiques avec un camping, le projet prévoit des équipements d’animation et de loisir: Aquaparc, restaurant panoramique, commerces, terrains de sport, kiosques et école de surf.

On constate que la majorité des projets sont situés le long de la côte Atlantique, alors que la région de Rabat se distingue par un arrière-pays avec des potentialités naturelles notamment au niveau de la région de Khémisset. Mais le manque notamment d’infrastructures et d’équipements décourage les promoteurs de se lancer dans des projets immobiliers similaires.

Loin de la côte

Certains promoteurs ont misé sur d’autres atouts que celui de la proximité avec la mer. C’est le cas du projet  «Les Terrasses Dar Essalam» réalisé par le groupe Alliances en plein cœur du quartier Souissi. Les composantes de ce projet sont construites dans une orangeraie centenaire avec une architecture innovante et moderne permettant de préserver l’intimité à l’intérieur tout en profitant de la vie extérieure. Toujours dans le même registre, le projet de Ryad Al Andalous développé par le groupe Prestigia sur une superficie de plus de 50 ha situés à Hay Ryad à Rabat.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc