Courrier des Lecteurs

Courrier des Lecteurs

Par L'Economiste | Edition N°:5163 Le 07/12/2017 | Partager

Coupe du monde de foot: Le Maroc a ses chances!

equipe-du-maroc-063.jpg

■ Entraînement intensif exigé
La coupe du monde est un exercice à prendre au sérieux pour l’équipe du Maroc. On va en effet passer de l’échelon continental au niveau mondial! D’autant plus que cela fait 20 ans qu’on n’a pas fait ce test… Face à des adversaires aussi coriaces que l’Espagne ou encore le Portugal, il faudra que les joueurs suivent une préparation intensive et rigoureuse!
Yahyoui

■ Marre du discours défaitiste
Le discours optimiste d’Hervé Renard quant aux chances du Maroc de vaincre l’Espagne et le Portugal m’a agréablement surpris. Enfin quelqu’un qui nous change du discours défaitiste constaté depuis l’annonce de la composition des groupes! Pour moi, le seul fait d’être combatif est déjà une victoire... Par ailleurs, ce qui est valable pour le football est aussi valable pour bon nombre d’autres domaines sous nos latitudes. Je demeure persuadé que les marocains ont un grand problème de confiance en soi!
Chafik

                                                                                                 

Quand la Belgique confond chercheurs et clandestins!

abdelkader_hakkou_063.jpg

Abdelkader Hakkou, professeur marocain et vice-président de l’université Mohammed 1er d’Oujda, est retenu depuis plusieurs jours dans le centre fermé Steenokkerzeel en Belgique. L’universitaire s’y est rendu pour une mission de coopération avec l’Université libre de Bruxelles (ULB). A peine arrivé à l’aéroport, il a été retenu par les douaniers, ne réunissant pas les conditions pour rester dans le pays. Un fiasco qui a alarmé bon nombre de nos lecteurs. (cf. notre édition du 3/12/2017)

■ Un traitement non mérité
Cet enseignant est un grand professeur honnête et ne mérite en aucun cas un tel traitement! Il faut absolument que notre communauté scientifique bouge pour le libérer aussi rapidement que possible…
Baaziz

■ Un visa qui assure normalement le financement de la personne
Les conditions du Visa Schengen sont claires à la base et sont applicables à tout le monde. Le visiteur doit bénéficier de moyens financiers de subsistance, et ce même si il a une invitation ou un certificat d’hébergement ! Ainsi, même en étant hébergé, l’enseignant devait recevoir une fois sur place l’équivalent du Smig pour ses dépenses sur le territoire… De plus, logiquement, les passagers envoyés dans ce genre de centre sont avant tout ceux qui refusent de repartir dans leur pays d’origine ou qui créent volontairement un incident diplomatique amenant à un passage devant la justice.
Hafid

                                                                                                 

Tamansourt: L’accident de trop

accidents-063.jpg

L’accident de bus de Tamansourt, qui a fait plus de 33 blessés, suscite l’indignation générale.  Stop au massacre ! (cf. notre édition du 30/11/2017)

■ Triste constat
C’est malheureux encore une fois d’assister impuissant à ces accidents dévastateurs et meurtriers, lesquels donnent naissance à des orphelins, à des veufs ou encore à des veuves… Il ne faut pas rester laxiste face à cela. Des investigations détaillées et rigoureuses doivent absolument être réalisées pour sanctionner les responsables! D’autant plus que l’hiver vient à peine de commencer…
Benyahia

■ Les chauffeurs doivent changer de conduite!
Les chauffeurs du pays qui prennent continuellement le risque de blesser leurs passagers doivent changer. Ces derniers doivent apprendre à conduire plus prudemment mais surtout intégrer le plus vite possible les principes de base du savoir-être dont ils sont pour la plupart complètement dépourvus.
Ghayour

■ Des études techniques plus poussées pour changer la donne
Parmi les causes souvent négligées pour ce type d’accidents, l’on relève notamment le faible coefficient de frottement des pneus avec la chaussée en période de pluie. Pour remédier à cette anomalie de taille, un réel effort doit être exercé au niveau des études techniques en période de travaux et lors des contrôles techniques du parc automobile. Des phases qu’il faut professionnaliser et pour lesquelles l’amateurisme n’a aucunement sa place! En effet, des vies humaines sont constamment en jeu, en plus du gaspillage des deniers publics.

Mohamed BELLAHSEN

                                                                                                 

■ Diabète: Des chiffres qui n’étonnent personne!
Les chiffres sur le diabète au Maroc récemment révélés par le ministère de la Santé  ne m’étonnent guère! 90% des cas pourraient être évités en diminuant uniquement la consommation de sucre et de sodas. Les Marocains boivent en effet beaucoup trop de boissons sucrées et de pain blanc! Il faudrait donc taxer ces produits le plus vite possible! Les médicaments, même subventionnés, ne constituent que du gaspillage d’argent pur et dur…
Thomas Guerrin

■ Agadir-Tiznit: Une route impraticable!
Qui a déjà emprunté la route qui relie Agadir à Tiznit? Il s’agit en fait d’une voie express bondée de panneaux de signalisation. C’est simple, l’on est amené à changer de vitesse tous les 500 mètres! Une vraie galère pour les chauffeurs routiers, condamnés à réaliser ce trajet plusieurs fois par semaine… Pour ma part, j’ai rapidement fait demi-tour avant de réellement perdre mon sang-froid!
M.C.

■ Qu’est-ce qui fait fuir les touristes?
Il est certain que le Maroc est un très beau pays qu'il faudrait visiter au moins une fois dans sa vie. Mais tout n’y est pas rose, loin de là ! A commencer par les commerçants qui ne sont guère accueillants. J’ajoute également que les prix des hôtels et des restaurants sont beaucoup trop élevés, presque semblables à ceux appliqués en France… Ceci est illogique ! Enfin, le manque d’hygiène dans l’hôtellerie, les salons de coiffure et même les hôpitaux est plus que lamentable ! C’est dommage car ce pays recèle d’endroits plus qu’agréables à visiter!
Mehdi

■ E-paiement/ONEE: Le progrès est encore loin!
Le passage à l’e-paiement par l’ONEE est prometteur mais pas suffisant à mes yeux. En effet, comment se fait-il que le paiement en ligne ne concerne que la branche électricité? Concernant l’eau, il faut se déplacer physiquement au guichet… C’est tout de même aberrant ! Et ce n’est pas tout! Il n’est toujours pas possible aujourd’hui de faire une provision au niveau de la banque… Où va-t-on avec ces retards de réformes? Peut-on réellement parler de nouvelle ère pour l’administration?
L.J.

■ Management positif: Une question de bien-être avant tout!
Quelles que soient les méthodes utilisées, le management bienveillant a de beaux jours devant lui. Chacun doit travailler à son propre rythme et seul le résultat compte à mon sens. Une vision qui amène à améliorer le bien-être individuel et collectif, lequel est porteur de croissance et de performance économique au sein de l’entreprise. L’on y croit et l’on essaye d’agir dans ce sens ! Merci pour votre article intéressant sur le sujet paru le 17 octobre dernier.
Hudry

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc