Competences & rh

La RSE au cœur de la vision de l’Iscae

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5161 Le 05/12/2017 | Partager
L’école lance un mastère spécialisé en la matière
Elle se dote aussi d’un Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises du Maroc
rse-iscae-061.jpg

La RSE fait désormais partie des démarches stratégiques des entreprises innovantes. Pour accompagner cette transformation, le groupe Iscae lance un mastère RSE et un Observatoire (ORSEM) (Ph. L’Economiste)

Ces dernières années, de nombreuses sociétés marocaines ont intégré la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) dans leurs démarches stratégiques, ou créé des départements dédiés. Pour accompagner ce changement, le groupe Iscae a mis en place un nouveau mastère spécialisé en stratégie, développement durable et responsabilité sociale et environnementale des entreprises.

«Comme l’entrepreneuriat, la RSE est un axe stratégique pour notre école», tient à préciser Tarik El Malki, directeur du développement, des relations internationales et de la recherche scientifique du groupe Iscae. En double diplomation avec l’Université de Haute Alsace (UHA) en France, ce mastère veut accompagner les participants à développer les compétences spécifiques au domaine, et les rendre aptes à prendre en charge des programmes RSE dans tous types de structures.

La formation continue s’étale sur 12 mois et contient des modules diversifiés, touchant aux différents aspects de la problématique RSE. Des cours en finance et marketing responsable, en droit et développement durable, gestion des risques sont au programme. «Les candidats pourront également effectuer un échange à l’Université de Haute Alsace», souligne El Malki. Le prix du mastère reste relativement élevé, 58.000 DH.

Au final, les lauréats auront une bonne maîtrise des différents outils propres aux domaines, tels que la norme ISO 26.000. Dans sa lancée, le groupe Iscae a également créé le premier Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises du Maroc (ORSEM). Il s’agit d’une plateforme d’information et d’échange entre les différents acteurs de la RSE au pays.

Il mettra aussi en exergue l’exemplarité des pratiques des entreprises, mais aussi de collecter des données détaillées et utiles sur les entreprises engagées. «Plusieurs entreprises sont intéressées pas ce projet et nous ont approché», indique Tarik El Malki, également président de l’Orsem. «Actuellement, nous travaillons sur le plan d’action 2018 qui sera présenté en début d’année», poursuit-il. Par ailleurs, l’Observatoire a aussi pour objectif de promouvoir la recherche scientifique dans le domaine.

Dans ce sens, l’Orsem compte parrainer des doctorants et leur proposer des sujets en cohérence avec la conjoncture. Afin de sensibiliser le grand public, l’Observatoire partagera les informations collectées à travers des newsletters et des notes semestrielles. Il formulera aussi des recommandations par le biais de guides et livres blancs.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc