De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5159 Le 30/11/2017 | Partager

• La Bourse révise ses tarifs
La Bourse de Casablanca va appliquer une nouvelle grille tarifaire à partir de janvier 2018. Une vingtaine de commissions demeurent inchangées et autant enregistrent des modifications. La Bourse fixe cinq niveaux de prix pour le séjour annuel des titres de capital et de créances à la cote contre trois précédemment. Jusque-là exonéré, l’avis d’approbation sera désormais facturé 50.000 DH par opération. La centralisation des titres passe à 0,05% contre 0% auparavant. Les dirigeants de la place commenteront la nouvelle grille de prix aujourd’hui. L’année dernière la Bourse avait réalisé un chiffre d’affaires de 93 millions de DH en hausse de 19%. F.Fa

• 240 ans d’amitié maroco-américaine
La Chambre de commerce américaine au Maroc (Amcham) organise une soirée de gala, samedi 9 décembre, sur le 240e anniversaire des relations Maroc-États-Unis. Plusieurs officiels des deux pays ainsi que des membres de l’Amcham sont annoncés. Le Maroc a été le premier à avoir reconnu l’indépendance des États-Unis. Le premier traité entre les deux pays remonte à 1786. Le Royaume est le seul pays d’Afrique à avoir signé un accord de libre-échange avec Washington en 2004. Au cours de la réception, l’Amcham rendra publics les chiffres sur les investissements américains, le bilan des 10 ans de l’ALE, la liste des sociétés installées américaines installées au Maroc ainsi que les événements prévus en 2018. H.E.

• Le matériel de Legler Maroc vendu aux enchères
Les machines et matériel de la société de textile Legler Maroc (LGM Denim) seront vendus aux enchères le mardi 12 décembre à la salle de vente du tribunal de commerce de Rabat. La mise de départ est fixée à 32 millions de DH. Le prix final sera majoré de 10% au profit de la Trésorerie générale du Royaume. Le matériel en question est détaillé dans le rapport de l’expert Belaid Lakouighri. Les offres peuvent d’ores et déjà être déposées au bureau d’ordre, bureau d’exécution du tribunal de commerce. H.E.

• Délais de paiement: Le HCP exclu de l’Observatoire
Le gouvernement a adopté en conseil, jeudi 23 novembre, le projet décret relatif à l’Observatoire sur les délais de paiement. Sans entrer dans le détail des missions de la structure, le texte précise qu’elle sera composée des ministères de l’Industrie et des Finances, du représentant de la DEPP, du trésorier général du Royaume, de trois membres de la CGEM, d’un représentant du GPBM, de Bank Al Maghrib, de la Fédération des chambres du commerce et de trois experts. Curieusement, le HCP n’apparaît nulle part. H.E.

• ONMT: Pas encore de salaires en novembre
Les fonctionnaires de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) n’ont pas perçu leurs salaires du mois de novembre. Les versements se faisaient habituellement le 26 de chaque mois. «La raison n’est autre que la suppression du pouvoir de signature au directeur général de l’ONMT Abderrafie Zouitene», rapporte notre source. Et d’ajouter: «certains font valoir que Zouitene n’a plus le mandat de signature depuis août dernier. Toutefois, il n’en a, à aucun moment, été informé ni remplacé par un intérimaire. C’est d’ailleurs lui qui a validé les salaires des mois d’août, septembre et octobre. Ni le ministère des Finances ni celui du Tourisme, ne s’y sont opposés». A l’heure où nous mettions sous presse, les salariés de l’Office discutaient de la tenue d’un sit-in devant les Finances. J.R.

 • OFPPT: Les salaires en retard
La Fédération nationale des salariés de l’OFPPT (UMT) vient d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur le retard pris pour le paiement des salaires. Depuis le limogeage du directeur général en octobre, les salaires ne sont plus versés dans les délais. Une secrétaire générale a été nommée mais, elle n’a pas encore la délégation de signature et n’est donc pas ordonnatrice de paiement. Elle peut  toujours demander une dérogation du ministère des Finances. Sauf que la procédure prend trois ou quatre jours. Vu que le vendredi 1er décembre est férié, les employés craignent de ne recevoir leurs salaires que lundi prochain. H.E.

• Prime à la casse: Un amendement de dernière minute
Le gouvernement devrait déposer, ce jeudi 30 novembre, un amendement pour réintroduire le programme de renouvellement du parc de transport, qui avait été «oublié» lors de l’élaboration du projet de loi de finances. En principe, le budget pour les deux premières années ne devrait pas dépasser 300 millions de DH. Insuffisant pour permettre le remplacement des 16.000 véhicules dont l’âge dépasse 40 ans. Le parc de camions et d’autocars est estimé à 175.000 unités, dont 65.000 de plus de 20 ans. La nouvelle prime à la casse devrait être étendue aux auto-écoles et aux sociétés de dépannage. H.E.

• Femmes cadres: Ce qu’elles pensent des écarts salariaux

La deuxième partie de l’enquête du cabinet Decryptis auprès de 510 sondées (entre juin et septembre 2017) s’intéresse à la rémunération des femmes cadres. Les résultats seront publiés en exclusivité dans votre cahier hebdomadaire, Compétences & RH, du 5 décembre prochain. Deux autres thématiques sont prévues: l’articulation travail/famille et les quotas. Le premier chapitre était dédié au contexte professionnel des femmes cadres (voir l’édition N° 5142 du 7 novembre 2017).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc