Brèves

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:5156 Le 27/11/2017 | Partager

Programme «Prisons sans analphabétisme»: Encore plus de bénéficiaires
Les prisonniers du Royaume sont de plus en plus nombreux à savoir lire et écrire. En effet, le programme «Prisons sans analphabétisme», instauré par la Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) pour l’année scolaire 2016-2017 et ciblant 11.000 bénéficiaires, a été réalisé avec 96% de réussite. Le nombre d’inscrits a atteint 10.526 détenus, ce qui représente une hausse de 80,7% comparée à l’année précédente. L’organisme révèle également que plus de 6.968 candidats ont passé les examens avec un taux de réussite atteignant 83,25%.

Procédure d’enquête contre Ilyas El Omari

HASSAN Matar, le procureur du Roi près la Cour d’appel de Casablanca, a ordonné l’ouverture d’une enquête, suite aux accusations de plusieurs avocats de la défense des détenus du Hirak d’Al Hoceïma. Selon les avocats, les jeunes du Hirak, et à leur tête Nacer Zefzafi, accusent Ilyas El Omari de «conspirer contre le Roi et l’unité nationale». En effet, Me Ziane et Me Isaac Charia soutiennent qu’Ilyas El Omari, SG du PAM et président de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, avait appelé Nasser Zefzafi et l’a incité, «lui ainsi que d’autres activistes, à comploter contre le Roi et le pays». Aussitôt la déclaration des avocats du Hirak a été rendue publique, Ilyas El Omari a demandé «l’ouverture d’une enquête urgente afin d’élucider les circonstances et les objectifs à l’origine de la diffusion de ces informations sans fondement». De plus, le secrétaire général du PAM «se réserve le droit de porter plainte».

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc