Régions

Marrakech: Le tourisme se redresse

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5150 Le 17/11/2017 | Partager
Le Conseil régional du tourisme mise sur le digital pour une meilleure promotion
Et multiplie les actions pour diversifier les marchés
marrakech_tourisme_050.jpg

La destination est au meilleur de sa forme avec 18% de hausse des nuitées enregistré dans les établissements d’hébergement à fin août. La France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne réalisent 70% du volume des non-résidents. Même tendance pour les arrivées

A deux mois de la fin de l’année, Marrakech peut se permettre de faire son bilan. C’est que la ville renoue aujourd’hui avec une croissance et retrouve un engouement qu’elle n’a plus connu depuis 2010. «Les huit  premiers mois de l’année ont été très bons et le secteur a enregistré une augmentation de 18% au niveau des arrivées et presque autant pour ses nuitées», indique Abderrahim Bentbib, directeur du CRT.

A fin août, la destination locomotive du tourisme marocain a accueilli 1,5 million de touristiques qui ont réalisé quelque 5 millions de nuitées. Une croissance de plus de 9% telle qu’elle avait été prévue par l’Organisation mondiale du tourisme où le Maroc figure parmi les bons élèves, souligne Bentbib.

Derrière cette embellie, il y a bien sûr la reprise de plusieurs marchés émetteurs dont la France, le maintien de croissance de l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Il y a aussi les nouveaux marchés émergents comme la Chine sur laquelle capitalise le CRT avec plusieurs opérations d’envergure à destination de ce marché.

L’augmentation des liaisons aériennes a aussi permis à la ville de rebondir. Aujourd’hui, son infrastructure aéroportuaire  est connectée à plus d’une centaine d’aéroports à travers le monde et les principales compagnies régulières et low-cost mondiales présentes à Marrakech renforcent leurs dessertes.  Il faut dire aussi que les instances de promotion (le CRT et l’ONMT) n’ont pas chômé cette année.

Profitant de l’image positive et la visibilité que la COP a donnée à la destination, ils ont multiplié les opérations de communication envers les acteurs et les médias des pays émetteurs et soutenu les différentes actions de promotion menées par les opérateurs privés de Marrakech.

Dans la perspective de diversifier les marchés, un voyage de presse particulier au profit de journalistes américains démarrera la semaine prochaine et ce, dans le but de promouvoir l’héritage juif marocain et en vue de renforcer l’image de tolérance et de diversité dont jouit le Maroc.  D’autres éductours sont prévus pour les voyagistes allemands et des tour-opérateurs de la Hongrie.

Concernant les outils de communication, le CRT a renouvelé toutes ses brochures en y intégrant le mandarin, introduit des capsules et des films thématiques sur le site visitmarrakech.ma. L’instance de promotion de tourisme marrakchie s’est dotée d’une application mobile à l’image de ce qui se fait au niveau des grandes destinations touristiques dans le monde.

C’est un outil de communication, d’orientation et surtout de fidélisation des visiteurs de la ville ocre: «visitmarrakech» est disponible en téléchargement gratuit sur la plateforme IOS et Android. «C’est la première mission d’un plan avant-gardiste d’actions de rupture que nous allons amplifier pour accélérer la performance et ce, en partenariat avec l’ONMT et en concertation avec les autorités locales et les élus», insiste Bentbib.

De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc