Entreprises

Télécoms: Coup d'accélérateur de la 4G

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5144 Le 09/11/2017 | Partager
Le GSM enregistre sa plus forte évolution à fin septembre (5,23%)
Le parc des abonnés Internet en hausse annuelle de 33,34% portée par le mobile (+35%)
parc_telecom_044.jpg

Le mobile affiche un taux de pénétration de 127% au terme du 3e trimestre 2017 (44,25 millions d’abonnés)

Le 3e trimestre 2017 marque la consolidation du parc de la téléphonie mobile et la poursuite de la croissance du segment Internet. En attestent les dernières statistiques de l’Agence nationale de Régulation des télécommunications (ANRT). A fin septembre dernier, le parc de la téléphonie mobile a enregistré sa plus forte évolution trimestrielle des trois dernières années, avec un bond de 5,23%.

La hausse annuelle s’établit à 2,1%, avec 44,25 millions d’abonnés au terme des 9 premiers mois de l’année. A l’opposé, le parc fixe (y compris la mobilité restreinte) marque une baisse annuelle de 3,67%. Il s’établit à 2,04 millions d’abonnés. Le mobile affiche ainsi un taux de pénétration de 127%. «Cette tendance est essentiellement liée à la période estivale durant laquelle de nombreuses opérations d’acquisitions/souscriptions ont été lancées par les opérateurs», explique le régulateur.

Maroc Telecom domine encore le marché avec une part de 42,64% pour 18,86 millions d’abonnés. Mais sa part a tendance à se réduire depuis le 1er trimestre (44,18% à fin décembre 2016 contre 42,64% à fin septembre). IAM est suivi d’Orange avec 34,76% de part de marché pour 15,38 millions de clients. La part de marché d’Orange est en croissance depuis son lancement (32,8% à fin décembre 2016 contre 34,76% au troisième trimestre).

Pour sa part, Inwi détient 22,6% de part de marché avec 10 millions de clients. Globalement, le revenu moyen par client Internet passe de 24 à 25 DH HT/mois en un an. Au terme du 3e trimestre, le parc des abonnés Internet s’est établi à 22,56 millions de clients, affichant un taux de croissance annuelle de 33,34%. La croissance du segment Internet est principalement portée par le parc Internet mobile, qui a enregistré une progression annuelle de 35,17% à fin septembre 2017.

Sur une année, l’Internet mobile a drainé près de 5,5 millions d’abonnements supplémentaires. A l’instar de l’Internet mobile, la 4G enregistre une hausse de 38% au 3e trimestre, avec près de 6,46 millions d’abonnés. Ce standard modifie en profondeur les usages de l’Internet mobile en portant l’engouement pour les réseaux sociaux comme Facebook ou encore les applications telles que WhatsApp, Imo, Duo... consommatrices de data.

A fin septembre 2017, les abonnements combinant «Voix+Data» totalisent 20,8 millions d’abonnements (soit 98% du parc Internet mobile) contre à peine 423.346 abonnements pour la «Data Only». D’ailleurs, le segment «Data Only» enregistre une baisse de 13,1% par rapport au 2e trimestre et de 34,7% sur une année. Cette évolution, qui n’est pas entièrement conjoncturelle (en raison de la période estivale), met en évidence l’importance grandissante de l’accès à Internet et sa démocratisation progressive depuis l’avènement de la 4G.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc