Régions

Casablanca: La fin du chaos au centre-ville?

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5143 Le 08/11/2017 | Partager
La rue Prince Mly Abdellah libérée de ses vendeurs à la sauvette
Ceux de bd Mohammed V et Place 16 Novembre toujours là!
Le démarrage des travaux de réhabilitation imminent
casa-centre-ville-043.gif

A quelques mois d’intervalle, la rue piétonne Prince Mly Abdellah a complètement changé de visage. Les commerces réglementaires commencent à revivre après le départ forcé des marchands ambulants qui les ont asphyxiés des mois durant. Certains ont vu leur chiffre d’affaires chuter de 70%! (Ph.  Fadwa Al.Nasser)

La rue Prince Mly Abdellah renouera-t-elle avec son lustre d’antan? Depuis quelques jours, propriétaires de boutiques et passants ne croient pas leurs yeux! Les marchands ambulants qui pullulaient sur la rue piétonne et environs ont disparu comme par enchantement.

Ils ont plié bagage suite au changement du représentant de l’autorité locale (caïd), intervenu depuis deux semaines. Ce qui en dit long sur les «connivences», le laisser-aller et les «arrangements» qui entretenaient le statu quo et le bazar ambiant depuis des mois (cf. L’Economiste, édition du 12 juillet 2017).

D’après des témoignages recueillis sur place, ces vendeurs continuent de rôder aux alentours dans l’espoir de «reconquérir leur territoire». «Ils narguent chaque jour les autorités qui semblent cette fois-ci décidées à rompre avec l’anarchie qui régnait dans la zone», témoigne un commerçant de la place. Mais, le nouveau caïd (connu par les riverains puisqu’il opérait déjà dans la même zone 10 ans auparavant) ne l’entend pas de cette oreille.

La rue piétonne est aujourd’hui complètement libérée et des rondes d’agents de l’autorité sont organisées pour dissuader ceux qui veulent se réinstaller. «Malheureusement, hormis cette rue, le boulevard Mohammed V et la place du 16 Novembre, en face de la Chope, sont encore infestés de vendeurs à la sauvette», déplore un commerçant. Le vacarme et le désordre occasionnés par les taxis blancs sur cette place, transformée en station, est une source de nuisances pour les riverains et les passants.

casa-centre-ville-ferracha-043.gif

Les services de nettoyage et de lavage passent dorénavant 3 fois par semaine (tôt le matin). La rue du Prince Mly Abdellah est  aujourd’hui propre en attendant son réaménagement imminent. En effet, Casa-Aménagement s’apprête à lancer au 1er trimestre 2018 une opération de réhabilitation de cette rue marchande, qui a déjà fait l’objet d’un relooking en 2003 (avec les résultats que l’on connaît!).

En tout cas, cette allée sera totalement reliftée, selon Driss Mly Rchid, DG de la SDL en charge des grands projets structurants à Casablanca (Grand théâtre, super-collecteur, parkings, zoo de Aïn Sebaâ…). Carrelage, espaces verts, luminaires, mobilier urbain… Tout sera restauré à partir de janvier prochain. Les commerçants de la zone, qui ont vu leur chiffre d’affaires chuter jusqu’à 70%, jubilent.

Les commerces réglementaires espèrent ainsi récupérer une clientèle perdue et renouer avec les profits. «Aujourd’hui, nous avons plus de visibilité, le quartier revit et nos commerces seront à coup sûr reboostés», espère Ali Bouftass, président de l’Association «Assafaa» représentant les commerçants, professions libérales et services du centre-ville.

Les membres de l’association comptent profiter de cette émulation pour rehausser un tant soit peu le niveau de leurs commerces. Plusieurs enseignes et franchises seraient même intéressées par une installation au centre-ville. Elles observent attentivement la suite des évènements pour pouvoir y investir.

 

    

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc