Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5139 Le 01/11/2017 | Partager

■ Golf: Deux trous en un d'affilée!
Il y a une chance sur 17 millions pour que deux golfeurs amateurs réussissent, coup sur coup et au même endroit, un trou en un, mais Jayne Mattey et Clair Shine l'ont fait, vendredi, dans le sud de l'Angleterre. «Des gens sont venus nous voir au club house pour nous proposer de devenir nos agents, ou demander des autographes en plaisantant», s'est amusée Jayne Mattey, 57 ans, qui a confié avoir fêté la performance à coups de «tape m'en cinq» et d'une «petite danse» avec sa compagne de jeu. «Je crois que c'est incroyable, et, bien sûr, nous ne nous y attendions pas du tout. Nous ne faisions que jouer l'une contre l'autre. C'était merveilleux parce qu'un trou en un, ça n'arrive pas si souvent que cela», a réagi Clair Shine, 77 ans, qui joue au golf depuis 25 ans et déjà auteure de son premier trou en un en 2005. Le directeur général du club, Brad Chard, n'en revient toujours pas, d'autant que le trou N.13, un par 3, est considéré comme piégeux puisqu'il est entouré d'un fossé profond: «En 20 ans de carrière, je n'ai jamais entendu quelque chose de ce genre. C'est génial!»

■ Une autoroute bloquée par 30.000 bouteilles de bière
Trente mille bouteilles de bière se sont retrouvées éparpillées sur la chaussée d'une autoroute allemande après l'accident du camion qui les transportait, bloquant complètement pendant plusieurs heures mercredi matin cet axe routier. Après avoir été percuté par une automobiliste qui avait perdu le contrôle de sa voiture, le poids-lourd a lui-même heurté la barrière de sécurité centrale de l'A45 en Hesse (ouest), y répandant alors son chargement, selon un communiqué de la police locale. La conductrice a dû être transportée à l'hôpital pour des examens. Après plusieurs heures d'interruption, le trafic a pu reprendre avec la réouverture de l'une des deux voies.

■ Quand le Carlin devient un accessoire de mode
Totalement sous le charme de leurs mines renfrognées et de leurs grands yeux, les Anglais ont fait des carlins leur dernier accessoire de mode, allant jusqu'à partager cocktails et «afternoon tea» dans des cafés dédiés à ces petits chiens. Dans le quartier branché de Brick Lane dans l'est de Londres, une dizaine de personnes trépignent devant le Pugs & Pals cafe. A l'intérieur, ça jappe et ça trottine dans tous les sens. Pour le premier jour d'ouverture de ce bar dédié aux amoureux du Carlin («Pug», en anglais), un vendredi après-midi, c'est un succès. «C'est fantastique de pouvoir aller dans un café avec son chien!», s'enthousiasme Sally Afrasiab, 46 ans, heureuse propriétaire de Dude, 8 ans, en bonnet péruvien et noeud papillon. Elle fait partie de ces fanas qui postent des photos de leur Carlin déguisé sur Instagram: «Il a plus de vêtements que moi», dit-elle en riant. «Pour Halloween, pour des fêtes... Il adore ça! En tout cas, je ne crois pas que ça le dérange...», ajoute-t-elle en jetant un coup d'oeil à Dude, stoïque.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc