De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5139 Le 01/11/2017 | Partager

• AWB lance une opération de titrisation
Attijariwafa bank (AWB) lance à son tour une opération de titrisation. Celle-ci est portée par le Fonds de placements collectifs en titrisation «FT Miftah». Elle concerne la titrisation de créances hypothécaires détenues par la banque. Le plafond de l’émission est légèrement supérieur à 1 milliard de DH. La souscription aux obligations dudit fonds est réservée aux investisseurs qualifiés, alors que la période de souscription débutera le 7 novembre prochain. E.M.G.

• Les courtiers d’assurances ne relâchent pas la pression
L’Union marocaine des agents et courtiers d’assurances (UMAC) tient, jeudi 2 novembre devant le Parlement, un sit-in pour protester contre la hausse de TVA de 14 à 20% sur les commissions reversées par les compagnies d’assurances. La mesure figure au projet de loi de finances. L’association vient d’ailleurs de rencontrer des députés au sujet de cette mesure. H.E.
• Acier: La bataille des quotas relancée
Alerte aux importateurs de tôles laminées à froid, plaquées ou revêtues. Ils ont jusqu’au 30 novembre 2017 pour se déclarer au département du Commerce extérieur afin de bénéficier d’une quote-part dans le contingent des 36.000 tonnes exonérées de taxe. Ce quota est prévu dans le cadre des mesures de sauvegarde visant la tôle européenne et turque de 2015 à 2019. Applicable durant 4 ans, la taxe douanière est de 16% en 2018. Comme les années précédentes, les candidats vont se livrer à une âpre bataille pour bénéficier d’une quote-part à la hauteur de leur supposé besoin. Le Commerce extérieur a le dernier mot. Il réclame notamment un état détaillé de consommation des tôles importées. F.F.   

• Education nationale: Pas d’interpellation suite au rapport sur Al Hoceïma
Les spéculations vont bon train concernant les 14 responsables administratifs qui seraient sanctionnés, suite au rapport de la Cour des comptes sur le projet Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit. Au ministère de l’Education nationale, pour l’heure, aucune interpellation n’a eu lieu. A.Na

• Energie : Le Maroc précurseur en prospective
Le ministère de l’Energie mène actuellement une réflexion sur le développement de scénarios probables pour l’évolution de l’offre et de la demande de l’énergie à l’horizon 2050 avant fin 2018. Par ailleurs, un centre d’analyse et de prospective énergétique et minière sera créé en 2019. Cette plateforme permettra aux décideurs dans les secteurs de l’énergie et des mines de s’appuyer sur des études approfondies autour des évolutions du marché énergétique et minier mondial. «Nous sommes le seul pays dans la région Mena à disposer d’une vision énergétique à l’horizon 2030. Nous travaillons déjà sur les prospectives 2050. Après l’Allemagne, nous sommes le deuxième pays à le faire actuellement», affirme le secrétaire général du ministère. N.D.

• IFA Maroc reconduit sa présidente
Mahat Chraibi, experte-comptable, associée PwC, a été réélue pour un deuxième mandat de trois ans à la présidence du Groupement marocain de l’Association de la fiscalité internationale (IFA Maroc). L’élection a eu lieu lors de l’assemblée générale tenue mardi 31 octobre au centre de conférence de Skhirat. A.S.

• Casa-Events et Animation: Zahoud remplace Safir
Le nouveau wali de la région Casa-Settat, Abdelkebir Zahoud, succède à Khalid Safir au poste de président du conseil d’administration de la SDL Casa-Events et Animation. Pour rappel, Khalid Safir a été nommé, en juin dernier, directeur général des collectivités locales (DGCL). A.E.

• L’ancien wali reconduit à la tête de Casa-Prestation
Bien qu’il ne soit plus wali de la région Casa-Settat, Khalid Safir conserve son poste de président du Conseil d’administration Casa-Prestation. Cette SDL, dont le capital s’élève à 12 millions de DH, s’occupe de plusieurs secteurs dont la gestion des abattoirs, du marché de gros des fruits et légumes, la propreté, l’affichage… A.E.

• Le «Davos» des développeurs IT est de retour
En 2015, le Maroc était le premier pays africain et arabe à accueillir la Devoxx. Un évènement qui est, depuis 2001, un rendez-vous annuel pour plus de 13.000 experts IT repartis sur Anvers, Paris, Cracovie, Londres, San Francisco et Casablanca, autour des technologies du web, de la cyber-sécurité, en passant par le cloud computing et l’entrepreneuriat IT. La grand-messe des développeurs revient pour sa troisième édition du  14 au 17 novembre 2017, à Casablanca. Le programme de cette troisième édition s’articule autour de 200 sessions techniques, dont des keynotes, des workshops, des ateliers et des conférences, des formations et des tables rondes. R.B.
• Objets connectés: IAM lance «Smart Car»
Maroc Telecom vient d’enrichir son catalogue d’objets connectés par le lancement de «Smart Car». Il s’agit d’une offre intégrée dédiée à la gestion intelligente de véhicules. Cette solution permettra à la clientèle de l’opérateur de gérer et localiser leurs véhicules à distance tout en optimisant la gestion de la flotte pour les entreprises. La solution permet de localiser le véhicule en temps réel. Elle fournit différents indicateurs relatifs au comportement de conduite, des reportings de trajets, vitesses moyenne et maximale, consommation de carburant... A.R.

• Le Maroc joue les inventeurs en Corée du Sud
 Le Maroc participera le 3 novembre à l’exposition internationale Bitgaram International Exposition of Electric Power Technology» (BIXPO) 2017. L’événement se tiendra à Gwangju en Corée du Sud. Pas moins de sept inventeurs marocains, soigneusement sélectionnés, présenteront près de 12 inventions dans les domaines de l’électricité, de l’énergie et de l’IT.
Les candidats marocains présenteront, entre autres, un dispositif intelligent pour modifier l’orientation des panneaux photovoltaïques ou encore un dispositif électrochimique de dépollution des eaux agricoles. K.A.

• Le prix Nobel Muhammad Yunus au Maroc
Le professeur bangladais, Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix (2006), participera jeudi 2 novembre à la 3e édition des rencontres Responsabilité & Performance prévue à Casablanca. Ce rendez-vous permettra de revenir sur le rôle de l’innovation sociale dans la croissance durable au Maroc et en Afrique. Ainsi, le Pr Yunus, pionnier du microcrédit et initiateur du concept de «social-business», partagera son expérience et ses modèles réussis en entrepreneuriat social dans les pays en développement. L’événement verra par ailleurs le lancement d’une nouvelle entreprise sociale innovante dans le domaine agricole. E.M.G.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc