De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5138 Le 31/10/2017 | Partager

• Le Palais, Laurent-Graciet et la justice française...  
La Cour française de cassation va de nouveau se prononcer sur la validité des enregistrements clandestins à l’origine de l’inculpation des journalistes Eric Laurent et Catherine Graciet. Ces derniers sont soupçonnés d’avoir tenté, en 2015, d’extorquer 3 millions d’euros au Roi Mohammed VI. Et ce, contre l’abandon de la publication d’un livre supposé contenir des révélations. La plus haute juridiction française a déjà écarté en septembre 2016 la validité des enregistrements audio. Toutefois, la Cour d’appel de Reims les a jugés recevables en février 2017. La Cour de cassation se réunit cette fois-ci en assemblée plénière. Ainsi, ses six chambres vont s’exprimer sur la loyauté de la preuve pénale soumise par l’avocat du Palais. Le verdict final ne pourra plus être contesté dans la mesure où il s’agira d’un arrêt de principe. F.F.

• Coup de chaud à 2M!
Dans son émission «Confidences de presse» du dimanche 29 octobre, 2M a invité le journaliste Hamid Berrada, qui anime également l’émission «Mais encore?» sur la même chaîne. Le rendez-vous de dimanche dernier  consistait à décrypter le séisme politique, après le limogeage des ministres du gouvernement El Othmani.  Suite à une question portant sur la faiblesse des partis politiques, Berrada, qui est aussi ancien militant de gauche, a donné une réponse qui a embarrassé l’animateur: «La tutelle du Palais ne permet pas aux partis de se développer vers des acteurs effectifs dans la scène politique. Y aura point de vraie démocratie sans partis politiques forts». Une idée très répandue en ce moment auprès de partis de gauche, voire même chez des dirigeants du PJD. A.R.

• TVA: Les courtiers d’assurance résistent
La Fédération nationale des agents et courtiers d’assurance (Fnacam) s’inquiète du projet du gouvernement de porter la TVA appliquée à leur activité à 20% contre 14% actuellement. Dans un courrier adressé au ministre des Finances, la Fnacam rappelle que les intermédiaires d’assurance ne déduisent pas la TVA et ne se retrouvent donc jamais en situation de crédit TVA. Du coup, ils ne seraient pas concernés par l’harmonisation des taux. La Fédération affirme aussi que cette hausse pourrait pousser à la réduction des effectifs, aurait un impact sur les frais généraux de la profession et se traduirait aussi par une hausse des primes. K.M.

• Une aide aux femmes mariées abandonnées
Le fonds d’entraide familiale sera étendu en 2018 aux femmes mariées abandonnées par leur mari, à leurs enfants ayant droit à la pension alimentaire ainsi qu’aux enfants devant bénéficier de ladite pension en cas de décès de la mère. La mesure figure au projet de loi de finances. H.E.

• Le Maroc aura un satellite en novembre
Le 8 novembre prochain, la fusée Vega lancera depuis Kourou le Moroccan EOSat1. Le contrat a été négocié en 2013. L’acquisition de ce satellite français a coûté 500 millions d’euros au Maroc.  Il sera placé en orbite à 695 km d’altitude.
Un véritable bijou technologique qui sera piloté directement depuis le Maroc, à partir d’une salle d’opérations spatiales installée non loin de l’aéroport de Rabat. Ainsi, le Maroc devient le 3e pays africain à disposer d’un satellite espion, après l’Egypte et l’Afrique du Sud. A.R.

• CDM: Les revenus stagnent
Le produit net bancaire consolidé de Crédit du Maroc a stagné à 1,6 milliard de DH à fin septembre 2017. Cette stagnation masque un dynamisme commercial exceptionnel avec une croissance de 33% de la production de crédit à la consommation et de 24% des prêts à l’habitat. Malgré cela, la marge d’intérêt recule de 1,7%. Par contre, les commissions augmentent de 10%. Profitant d’une baisse de 29% du coût du risque, la banque améliore ses bénéfices de 29% à 323 millions de DH. F.Fa

• Administration: L’ENSA se dote de tous ses outils
Fruit de la fusion entre deux établissements (l’ENA et l’ISA), il y a de cela deux ans, l’Ecole nationale supérieure d’administration (ENSA) a tenu vendredi dernier son premier conseil d’administration.
Présidé par le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, le conseil a entériné les projets de règlement interne, de cadre organisationnel et de statut de ses employés. Née d’une volonté royale, l’ENSA ambitionne de former des cadres à même de relever le défi de la modernisation de l’administration, y compris à l’échelle du continent, et de relancer la recherche appliquée dans le domaine. A.Na

• Omar Faraj à l’assemblée de l’IFA Maroc
Le directeur général des Impôts sera l’invité spécial à l’assemblée générale du groupement marocain de l’Association fiscale internationale (IFA Maroc) ce mardi à Skhirat.
Il interviendra sur la problématique des ressources humaines dans l’administration fiscale. A.S.    

• Un programme américain d’aide aux entreprises
Le département d’Etat des États-Unis vient de lancer le programme «Gazelles Al Maghrib» destiné à aider les entreprises à accéder aux marchés, au financement… Il cible les entreprises en activité, présentant un fort potentiel de croissance, mais qui sont dans une phase intermédiaire de leur développement. Il est mis en œuvre conjointement par Financial Services Volunteer Corps et Lixia Capsia Gestionis SARL. H.E.

• Mantrach reconduit à la présidence de l’Apram
Abdelaziz Mantrach vient d’être réélu à la présidence de l’Association professionnelle des agents maritimes (Apram) à l’issue des assemblées générales ordinaire et extraordinaire tenues le 26 octobre. H.E.

• L’opération «France Bon Appétit» de retour au Maroc
Initiée et soutenue par le ministère français de l’Agriculture et de l’Alimentation, l’opération «France Bon Appétit» est une opportunité unique pour les entreprises agroalimentaires françaises et leurs marques de s’exporter, tester et référencer leurs produits dans les deux plus importantes enseignes d’hypermarchés du Maroc: Carrefour et Marjane. Durant 2 mois, 12 marques seront représentées pour faire découvrir 126 produits français jamais exportés ou commercialisés au Maroc dans 17 magasins Carrefour et Marjane de Casablanca, Mohammedia, Rabat, Marrakech, Agadir, Tanger et Fès. A.R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc