Entreprises

Fonds Innov Invest: Le guichet est ouvert

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5138 Le 31/10/2017 | Partager
700 millions de DH dont 300 millions mobilisés par la CCG
Le dispositif cible la start-up et les projets innovants

Le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, a présidé, hier à Rabat, la cérémonie de lancement effectif du «Fonds Innov Invest». Il s’agit d’un fonds qui va offrir de réelles opportunités en termes d’appui et de financement dédiées aux start-up et aux porteurs des projets innovants, a indiqué le ministre. Au moins 700 millions de DH sont prêts à être investis durant les cinq prochaines années dans des start-up innovantes. De ce montant, 300 millions de DH seront mobilisés par la Caisse centrale de garantie (CCG) via le fonds, et le reste sous forme de participation d’investisseurs.

Le lancement de ce fonds vient sanctionner un processus de sélection piloté par la Caisse centrale de garantie des principaux partenaires: gestionnaires des fonds, investisseurs institutionnels et structures d’accompagnement labellisées.
Pour l’opérationnalisation de ce fonds, des conventions ont été signées  entre la CCG avec six acteurs de l’écosystème représentant des structures de soutien aux porteurs des projets. Elles assureront en étroite collaboration avec la CCG, le financement des premiers stades d’amorçage de projets innovants sous forme de mécanismes d’aide et de prêts d’honneur, a précisé Boussaid.

La CCG a également signé 4 autres conventions avec les sociétés de gestion des quatre fonds d’amorçage retenus (Azur Innovation, Seaf Morocco Growth Fund, Maroc Numeric Fund II et Green Innov Invest) et des investisseurs nationaux et étrangers.  Ces fonds auront pour mission de réaliser des prises de participation dans des startups innovantes. Reste à préciser ce que c’est qu’une start up innovante.

Le fonds Innov Invest a été pensé comme un dispositif de financement global ciblant au moins 300 projets innovants durant les cinq prochaines années.
La Banque mondiale a apporté son appui au fonds. Jaafar Friaa, du bureau Maroc de la Banque mondiale espère que ce dispositif  va combler le déficit de l’offre de financement par actions aux jeunes petites et moyennes entreprises innovantes.

Critères d’éligibilité

Pour bénéficier de l’accompagnement financier de ce fonds, il faut que le candidat soit une start-up de moins de 5 ans et avoir un projet innovant en rupture avec l’économie classique, précise Znati Serghini, directeur général de la CCG, gestionnaire d’Innov Invest. Ce sont des sociétés de gestion de fonds sélectionnées au terme d’un appel d’offres qui vont s’assurer de la qualité des start-up qui possèdent un haut potentiel afin d’être financées via des prises de participation.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc