Culture

Les chansons marocaines dans la vibe

Par Karim Agoumi | Edition N°:5137 Le 30/10/2017 | Partager
Le concept innovant de Coke Studio séduit plus de cinq millions de téléspectateurs
coke-studio-037.jpg

L’émission Coke Studio a désormais son édition marocaine. Le show original reprend de grands classiques de la chanson nationale (Ph. P.P.)

Remettre au goût du jour les grands classiques de la chanson marocaine et réunir  plusieurs générations de chanteurs du Royaume. C’est le concept pour le moins coloré de l’émission Coke Studio Maroc, qui a débarqué depuis peu sur la seconde chaîne du Royaume. Un show produit par Public Prod qui a déjà su trouver son public et qui séduit par son originalité et sa belle brochette de stars.

Le programme de divertissement musical, diffusé chaque mardi sur la seconde chaîne nationale jusqu’au 7 novembre, connaît en effet un important succès depuis son premier épisode retransmis le 3 octobre dernier. Pas moins de cinq millions de téléspectateurs suivent ainsi régulièrement l’émission.

Coke Studio, qui a démarré pour la première fois au Pakistan en 2008, consistait à revisiter des chansons locales avec des rythmes occidentaux. Adapté au contexte marocain, ce sont cette fois des stars montantes de la chanson marocaine  qui réinterprètent avec passion et engouement les titres cultes de leurs aînés en y incorporant l’arrangement musical moderne de jeunes compositeurs tels que Hamid Daoussi et Rachid Mohamed.

«Le show est le fruit d’une collaboration entre un artiste de l’ancienne génération et un artiste de la nouvelle scène musicale», confie ainsi Salma Chafii, productrice exécutive de l’émission. Joués avec les instruments de la scène actuelle et entremêlés de rythmes de fusion ou encore de pop, ces morceaux cultes semblent reprendre vie, pour le plus grand plaisir des mélomanes. Au total, près de 25 chansons seront interprétées par plus de 30 artistes.

Sur le plateau, de grands noms de la chanson marocaine ont relevé le défi. Le maître du Raï Abdelhafid Douzi ou encore l’icône du chaâbi Abdelaziz Stati fusionnent leurs talents et revisitent leurs plus grands succès avec de jeunes talents de la pop arabe et de la fusion tels que Ibtissam Tiskat, Salma Rachid ou encore Khaoula Moujahid. Les spectateurs ont notamment eu le droit à une reprise enjouée du titre «Lghzal Fatma», chantée par Nabyla Maân et Souad Hassan. Autre moment phare de la saison, l’interprétation de la chanson «Khouyi» par Latifa Raâfat. Un titre que la célèbre chanteuse des années 1980 avait supprimé de son répertoire après le décès de son frère en 2008.

Une émission qui vise dans un premier temps à divertir le public en lui faisant vivre une expérience musicale novatrice. Mais pas seulement. Coke Studio Maroc permettra également de faire découvrir ou redécouvrir au public marocain les chansons phares de la musique marocaine.

Coca Cola, parrain du programme, ambitionne ainsi de préserver dans les mémoires le patrimoine musical marocain et d’en sauvegarder la richesse. Pour accompagner le parrainage, la firme internationale s’est même prêtée au jeu de l’émission en produisant un clip publicitaire rivisitant la chanson «Sidi hbibi fin houwa», reprise par Salma Rachid, Ahmed Chaouki ou encore DJ Van.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc