Régions

Une nouvelle gare routière pour Rabat

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5137 Le 30/10/2017 | Partager
Le Roi donne le coup d’envoi de la construction de ce méga-projet de 160 millions de DH
Elle sera gérée par une SDL créée à cet effet
Le complexe socio-éducatif, sportif et médical intégré «Ennahda» opérationnel
nouvelle-gare-rabat-037.jpg

La future gare routière de Rabat, dont les travaux ont été lancés par le Souverain, se distingue par son emplacement stratégique à l’entrée de la capitale. Ce qui va permettre de décongestionner le trafic dans cette zone (Ph. MAP)

Deux nouveaux projets structurants lancés à Rabat. Destinés à améliorer la mobilité et le transport urbain au niveau de l’agglomération de Rabat-Salé,  ils ont été inaugurés en fin de semaine dernière par le Souverain. Après avoir donné le coup d’envoi, lundi dernier, du projet d’extension de la ligne 2 du réseau du tramway Rabat-Salé, le Souverain a procédé, le 27 octobre dernier, au lancement des travaux de la nouvelle gare routière de Rabat.

Ce projets sera réalisé sur une superficie de plus de 8 ha avec la mobilisation d’un budget d’investissement de près de 160 millions de DH (hors aménagements extérieurs). Le choix du site a été étudié en vue de contribuer au décongestionnement du trafic à l’intérieur de la ville.

En effet, l’emplacement de la future gare est situé à la sortie de la capitale à proximité du complexe sportif Moulay Abdallah.  Ce qui va permettre d’y accéder à partir de l’autoroute Rabat-Casablanca. En plus de l’emplacement, la future gare se distingue par une conception architecturale moderne et des équipements pour répondre aux besoins des voyageurs et des transporteurs.

Avec une surface couverte de 21.617 m2, ce projet comportera 46 quais pour autocars, un parking pour stationnement courte durée (24 places) et un autre pour stationnement de longue durée (20 places), ainsi que des espaces de restauration et d’attente.  Il faut rappeler que la gestion de cette gare sera assurée par une Société de développement local (SDL), dont les principaux actionnaires sont la commune de Rabat et la Société nationale du transport et de la logistique (SNTL).

Signalons par ailleurs qu’avant le lancement des travaux de la future gare routière de Rabat, le Souverain a procédé, le même jour, à l’inauguration du Complexe socio-éducatif, sportif et médical intégré «Ennahda», réalisé dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Sa réalisation a nécessité la mobilisation d’un budget de plus de 50 millions de DH.

Le nouveau complexe offre un cadre propice d’accueil et d’accompagnement des personnes cibles: femmes, jeunes, personnes à besoins spécifiques, personnes âgées et retraités.
Réalisée sur un terrain de 2,17 ha, cette structure comprend notamment un centre de formation et de renforcement des capacités des femmes et des jeunes ainsi qu’un centre régional de rééducation et d’appareillage orthopédique. Ce dernier va permettre à plus de 35 personnes de bénéficier de ses prestations par jour. Ce qui le place comme le deuxième du genre à être réalisé par l’INDH, après celui de Tétouan.  

Au programme également, un autre centre dédié aux personnes âgées et retraités, une salle polyvalente de conférences et de sport, une salle couverte omnisports avec des gradins d’une capacité de 142 places, deux terrains de proximité en gazon synthétique, et un Skate Park.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc