Régions

Rabat: L’Agence urbaine lance sa e-plateforme

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5136 Le 27/10/2017 | Partager
Les documents d’urbanisme de 4 arrondissements et celui d’Akrach mis en ligne
Une panoplie de services aussi au profit du public
Elle s’engage dans la concrétisation des objectifs du CREA

La facilitation des procédures administratives figure parmi les principaux chantiers du Comité régional de l’environnement des affaires (CREA) récemment installé dans la région Rabat-Salé-Kénitra (RSK). Dans ce cadre, l’Agence urbaine de Rabat (AUR) vient ainsi de lancer la mise en ligne des documents d’urbanisme de la Préfecture de Rabat. Il s’agit des plans d’aménagement homologués des arrondissements Agdal Ryad, Yaacoub Al Mansour, Youssoufia et le plan d’aménagement sectoriel d’Akrach, indique Khaddouj Guenou, DG de l’AUR.

C’est une plateforme interactive accessible au grand public via le site web de l’AURS «PA et informations urbanistiques indicatives» ou directement via l’adresse http://geoportail.aurs.org.ma, est-il indiqué. Ce projet permettra de renforcer la bonne gouvernance à travers la simplification des procédures, l’équité dans l’accès à l’information et l’amélioration de l’attractivité et la compétitivité de Rabat. Cette plateforme interactive offre une panoplie d’utilisations. Ainsi, elle donne la possibilité notamment à l’interrogation de la base de données et l’édition d’une note d’information indicative sur les dispositions urbanistiques.

Au menu également l’identification d’un emplacement géographique pour y revenir ultérieurement (Géosignet) ainsi que l’interopérabilité des données, sans oublier le partage des outputs avec d’autres plateformes et réseaux sociaux. Cet outil a été conçu dans une vision évolutive permettant d’intégrer et mettre en ligne l’ensemble des documents d’urbanisme relevant du ressort territorial de l’Agence.

A ce titre, la DG de l’Agence rappelle les efforts déployés pour activer l’homologation des plans d’urbanisme de 8 communes de l’agglomération. Il s’agit notamment du plan d’aménagement et de préservation du patrimoine de Rabat et celui d’aménagement et de sauvegarde de la médina de Rabat. A cela s’ajoutent les plans d’aménagement des communes de: Salé, Bouknadel, Ameur et Shoul. Sans oublier celui de Rabat en cours d’élaboration qui tarde depuis 2008. Notre objectif est d’arriver à homologuer 5 plans d’ici la fin de cette année, et le reste courant 2018, conclut la DG de l’AUR.

Signalons par ailleurs que la mise en place de cette plateforme par l’agence pourra permettre de dégager des indicateurs et des tableaux de bord comme cela a été demandé par Abdelkader Benbekhaled, président de la CGEM RSK, lors de la rencontre du lancement du CREA. Pour ce dernier, ces tableaux de bord vont permettre le suivi du traitement notamment des demandes d’autorisation déposées aussi bien par les citoyens que par les entreprises. Ce travail de reporting va renforcer l’efficacité des services et la transparence dans le traitement des dossiers, et identifier éventuellement les causes des retards.

Un outil au service de la gestion

En plus de faciliter l’accès à l’information au public, cette plateforme pourra également améliorer la gestion urbaine marquée par une évolution ces dernières années. Lors des exercices 2015 et 2016, les services de l’Agence ont instruit 7.473 demandes d’autorisation de construction, de lotissements et de morcellements. Concernant l’habitat social, 11 projets ont reçu un avis favorable à l’échelle de Rabat et Salé portant sur la construction de 3.772 unités d’habitation, 20 équipements de proximité et 149 locaux commerciaux.

De notre correspondant, Noureddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc