Entreprises

Alstom fournit 22 tramways Citadis

Par Amin RBOUB | Edition N°:5136 Le 27/10/2017 | Partager
Un marché de 45 millions d'euros
Des véhicules destinés à la ville de Rabat

22 tramways Citadis supplémentaires seront livrés par Alstom au Maroc. Un marché qui s'élève à environ 45 millions d'euros. Ces nouveaux trams seront destinés à circuler dans la ville de Rabat et ce, sur l'ensemble du réseau, y compris les nouveaux tronçons des deux lignes existantes. Le constructeur français Alstom vient d'ailleurs de signer le contrat avec la Société de transport de Raba-Salé (STRS). 

Ce marché intervient suite au coup d'envoi, donné par le Souverain le 23 octobre, des travaux d’extension de la ligne 2 du tramway de Rabat-Salé. Des travaux qui s’inscrivent dans le cadre du projet de développement de la capitale: «Rabat, ville lumière, capitale marocaine de la culture». Cette extension, dont le lancement est prévu pour juillet 2019, permettra d’assurer la desserte du quartier Yacoub El Mansour et des quartiers Moulay Ismail et Kariat Oulad Moussa à Salé.

Depuis le lancement des lignes de tram en mai 2011, le nombre d'usagers des deux lignes du tramway n'a cessé d'augmenter. Ils sont aujourd'hui plus de 150 millions de passagers transportés. Afin de répondre aux besoins croissants de mobilité, la Société gestionnaire du transport à Rabat (STRS) a décidé d'additionner 7 km de lignes supplémentaires aux 19 km existants.

Ce qui permettra d'accroître son parc actuel de 44 tramways Citadis, avec une commande de 22 trams supplémentaires auprès du groupe Alstom. «Cette nouvelle commande témoigne de la confiance partagée entre Alstom et la STRS. Nous sommes fiers de continuer à contribuer au développement de la mobilité durable dans l'agglomération de Rabat-Salé, à travers des systèmes de transports urbains écologiques», fait valoir Brahim Soua, DG d'Alstom Maroc.

D'une longueur de 32 mètres, les trams Citadis de Rabat seront couplés pour transporter jusqu'à 606 passagers. Leur particularité est que le plancher bas et les 12 portes latérales facilitent la circulation et l'accessibilité des passagers, en particulier les personnes âgées et celles à mobilité réduite, tient à préciser le management d'Alstom Maroc. Le design sera personnalisé pour s'intégrer parfaitement dans l'architecture de la ville.

Il sera le même que celui des véhicules déjà en circulation dans la capitale, précise-t-on auprès du fabricant. Le constructeur français précise que les tramways Citadis seront conçus et fabriqués dans son site de La Rochelle, en France. D'autres sites de production français contribuent à ce marché. Il s'agit notamment de celui de Villeurbanne pour l'électronique embarquée et l'information de voyageurs, Le Creuset pour les bogies, ou encore Tarbes pour les modules de puissance et les coffres disjoncteurs. Le design revient au site de Saint-Ouen. Quant à la partie liée aux systèmes de traction, elle sera fournie par le site de Secto, en Italie.

La livraison est prévue dans 26 mois (date de mise en vigueur du contrat). Juste après la livraison des 22 trams, Alstom procédera à des tests statiques et dynamiques sur le site du client, la STRS. Bien évidemment, ce sont les équipes du fabricant qui assureront le service après-vente.

TGV, trams, trains, cablâge...

Alstom Maroc opère avec 350 salariés. La filiale du groupe français a accompagné de nombreux projets, notamment la livraison des trams Citadis pour les villes de Casablanca et Rabat, ainsi que 12 trains Euroduplex pour la LGV Tanger – Casablanca. Le groupe a également fourni 20 locomotives de la gamme Prima à l'ONCF et assure la maintenance de 47 locomotives. Alstom produit également des faisceaux et des armoires électriques à Fès (Cabliance), qui alimentent ses usines européennes.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc