Régions

Une nouvelle unité MAP-TV lancée à Oujda

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5135 Le 26/10/2017 | Partager
L’Agence compte généraliser l’offre sur les 12 régions du Royaume
Renforcement des agences locales par des ressources humaines et techniques
map-tv-oujda-035.gif

Le service MAP-TV figure dans la stratégie de l’agence visant à généraliser cet outil à l’ensemble de ses bureaux régionaux (Ph. AK)

Le pôle régional de l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP), au niveau de l’Oriental se renforce par le lancement d’une unité de production MAP-TV. Une nouvelle offre médiatique qui fait suite à celles lancées à Agadir, Casablanca et Marrakech et qui ambitionne de positionner cette agence comme interface des efforts de développement que connaît la région.

D’autres pôles suivront en termes d’équipements et de ressources humaines avec pour objectif de couvrir les douze régions du Royaume. Celui d’Oujda compte cinq journalistes, un cameraman, un photographe et un équipement technique dernière génération.

Avec l’ensemble de son offre régionale qui assure les services texte, audio, photo et infographie, la MAP cherche à accompagner la dynamique régionale et épouser la stratégie de la régionalisation avancée. Elle vise également à mettre à la disposition de ses pôles tous les moyens pour traduire la réactivité des forces vives de la société civile et du tissu socioéconomique.

«Il ne s’agit pas de garder dans le centre l’ensemble des moyens et des ressources, mais plutôt de déconcentrer tout cela dans le cadre d’un vaste projet d’autonomie des pôles régionaux qui peuvent écrire, valider, filmer, monter et diffuser», a précisé Khalil Hachimi Idrissi, directeur général de la MAP, lors du lancement de ce pôle mardi dernier. Et d’ajouter que l’Oriental «a besoin d’être soutenu à un moment où il est en train de renaître avec des projets extrêmement ambitieux».

Un engagement que le wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, a appuyé tout en sollicitant une meilleure couverture pour les huit provinces de la région. Le territoire de l’Oriental est vaste, ce qui nécessite une réelle approche de proximité pour souligner les efforts entrepris et relayer les attentes exprimées.

De son côté, M. Mbarki, directeur de l’Agence de développement de l’Oriental, a déclaré que «la modernisation des services de l’information contribuera à tirer vers le haut la professionnalisation du secteur, tout en affirmant que le succès de la régionalisation avancée est tributaire d’une presse qui diversifie ses offres».

Lhoussain Essaddiki, directeur du pôle régional de l’Oriental, a saisi l’occasion pour interpeller les différentes administrations pour qu’elles soient réellement interactives aux requêtes multiples des journalistes. «La facilitation de l’accès à l’information et la diversification des sources responsables est un gage de réussite pour tout travail médiatique crédible», a-t-il rappelé.
De notre correspondant, Ali KHARROUBI

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc