Competences & rh

Les universités attaquent le marché

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5133 Le 24/10/2017 | Partager
Cadi Ayyad innove et propose des formations en Blended Learning
Un dispositif hybride supporté par une plateforme de formation
L’apprenant peut suivre sans se déplacer
offshoring_logistique_033.jpg

Les formations proposées par Cadi Ayyad sont en phase avec les stratégies nationales. Les formations les plus demandées sont dans l’offshoring suivi par la logistique

Le business de la formation continue intéresse les universités qui s’ouvrent de plus en plus à ce marché. C’est un terrain où elles disposent de sérieux atouts et un moyen d’accroître leurs ressources propres. Aujourd’hui, les universités s’adaptent et proposent des formations en mode présentiel classique, à distance avec des cours accessibles par Internet... Des formules qui permettent de combiner vie professionnelle et les formations.

Pour les entreprises, ces formations nécessaires dans un monde très concurrentiel leur permettent de qualifier les ressources humaines et à petit budget - les licences professionnelles et les masters coûtant entre 25 et 35.000 DH. Pour les universités publiques, c’est le prolongement des missions qu’elles doivent remplir envers la société et la collectivité et s’inscrit parmi les missions principales au même titre que la formation initiale et la recherche.

Et puis, c’est un business porteur que les universités qui sont à la recherche d’autonomie financière ne peuvent pas ignorer. L’université Cadi Ayyad de Marrakech ne déroge pas à la règle. Ses offres de formation ciblent les salariés du secteur privé ou public, les fonctions libérales ainsi que les personnes ayant interrompu des études.

Outre les cycles de formation spécifiques aux entreprises, aux associations ou aux acteurs territoriaux, l’établissement propose également un ensemble de formations diplômantes à l’instar des licences professionnelles d’université pour les bac+2 ou encore les masters d’université pour les bac+3. En termes de contenu, ces formations sont organisées en trois pôles: le management, les sciences techniques et l’ingénierie de développement. «Les formations sont orientées vers les métiers d’avenir et en phase avec les stratégies nationales», indique Bouchra Lebzar, responsable de la formation continue au sein de l’université.

Depuis deux ans, l’université a lancé des formations diplômantes en Blended Learning. Une méthode qui allie à la fois formation à distance et formation réelle. Pour cela, elle a introduit les Spoc (Small private Online Courses) pour la formation continue et les licences professionnelles. «Il s’agit là d’un enseignement hybride puisque la majorité des cours se fera en travail personnel, avec une présence au sein de l’université possible le week-end. Tous les inscrits en licence professionnelle, qu’ils soient physiquement présents ou non, ont le même nombre de cours et les mêmes examens». Cette formation en mode hybride est centrée sur l’apprenant.

Elle vise d’une part à accroître sa motivation en lui accordant plus de liberté dans la gestion de son temps et son apprentissage, et d’autre part, elle lui permet d’en être l’acteur essentiel puisqu’il contribue, aux côtés du professeur, au processus de formation. Sur le plan social déjà, elle répond aux contraintes de temps ou d’éloignement géographique d’un public jusque là exclu des offres de formation.

Et au passage, elle colle à la tendance «environnement» en réduisant le nombre de déplacements de tous les acteurs. On s’active aussi du côté des universités privées. En plus des programmes délivrés en formation continue, l’Université privée de Marrakech a développé un catalogue de formations inter et intra entreprises avec des offres sur mesure pour répondre aux besoins des entreprises et des méthodes pédagogiques interactives et participatives. Dans l’offre de formation continue, on retrouve du management, la gestion, le droit social, la finance, l’audit, la communication, les langues… ainsi que des certifications informatiques.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc