De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5133 Le 24/10/2017 | Partager

• Projet PSA: La zone fournisseurs remplie à plus de 50%
La zone fournisseurs mitoyenne du projet PSA à Kénitra a déjà enregistré un taux de remplissage de 54% avec l’implantation de cinq équipementiers (vitrage, pare-choc, compresseur, boîtes de vitesses, panneaux de porte et échappement), soit une superficie de 20 ha. Le montant des investissements réalisés avoisine 1,8 milliard de DH pour 1.800 emplois. H.E.

• Assurance: Les intermédiaires contestent une injustice fiscale
 Les agents et courtiers d’assurances se prononcent sur la loi de finances. Celle-ci fait passer le taux de TVA de 14 à 20% sur les opérations d’intermédiation en assurance. La profession conteste cette mesure et a saisi par écrit le ministre des Finances Mohamed Boussaid. L’Union marocaine des agents et courtiers d’assurances relève «être la seule activité économique qui n’a pas droit à la déduction de la TVA». Une situation qui «porte atteinte au principe de neutralité» auquel a droit une entreprise qui collecte l’impôt au profit de l’Etat. Une audience a été demandée auprès du ministre pour régler définitivement cette «iniquité fiscale» qui «va aggraver les difficultés» des agents et courtiers d’assurances. Ces derniers se plaignent depuis des années de la concurrence déloyale des banques. F.F.  

• ADM restructure sa dette obligataire
Autoroutes du Maroc (ADM) veut restructurer sa dette. La société vient de lancer une  deuxième opération visant à racheter une partie des lignes existantes en échange de nouvelles obligations réservées aux porteurs de ces mêmes lignes. L'opération a été clôturée avec succès à travers une émission obligataire garantie par l'Etat pour un montant de 1,2 milliard de DH, réparti en quatre tranches de souscription à taux fixe. L’emprunt a été souscrit 1,03 fois par une base d'investisseurs diversifiée avec une demande qui a atteint 1,23 milliard de DH. M.A.B.

• Prospection en Afrique anglophone
Une centaine d’entreprises marocaines ont pris part à l’Africa Power Road organisé par Maroc Export jusqu’au 26 octobre. Ce périple devait conduire ces entreprises qui proviennent de plusieurs secteurs (électricité, électronique, énergies renouvelables, eau potable, assainissement, TIC, chimie-parachimie et transport) au Ghana, au Soudan et en Ethiopie. Au programme: des ateliers de présentation des potentialités d’échange et des rencontres B to C et
B to B  dans les différents pays visités. M.A.B.

• Chaabi LLD vise un parc de 10.000 véhicules d’ici 2020
La filiale de la banque populaire, spécialisée dans le financement et la gestion des flottes automobiles, veut agrandir son parc à 10.000 unités d’ici 2020. L’objectif est fixé dans le cadre de la stratégie «podium 2020». Ce plan incarne l’ambition de la société d’être parmi les leaders du secteur. La société créée en 2004 affirme être «un acteur majeur du secteur de la location longue durée au Maroc». Elle détient 14% de part de marché. A.Sa

• Casa Anfa se cherche un gestionnaire télécoms  
L’Agence d’urbanisation et de développement d’Anfa (AUDA) vient de lancer un appel d’offres pour la sélection d’un opérateur de gros (opérateur gestionnaire) qui sera chargé de l’exploitation et de la commercialisation du réseau en fibre optique au niveau du nouveau pôle urbain Casa Anfa (ex-aéroport de Casablanca). L’attributaire du marché s’approvisionnera auprès des opérateurs télécoms pour fournir ses clients. L’appel d’offres cible les entreprises titulaires d’une licence d’établissement et d’exploitation de réseaux publics de téléphone fixe. Les offres doivent être transmises avant le 25 décembre 2017. H.E.

• Formation des formateurs: Une académie voit le jour
Totac, c’est le nom de la nouvelle académie de formation des formateurs qui s’apprête à démarrer ses programmes début novembre prochain. Elle cible les chercheurs et professionnels de tous bords, souhaitant devenir formateurs, consultants, conférenciers, entrepreneurs ou simplement développer leur esprit de leadership. L’organisme, qui se veut également un laboratoire de recherche et d’innovation pédagogique et technologique, prévoit d’éditer des livres, études et rapports. Début 2018, un premier baromètre sur le métier de formateur au Maroc sera publié. A.Na

• L’Anapec achètera 4 bus pour aller dans les campagnes
D’ici la fin de l’année, l’Anapec achètera 4 bus (9 millions de DH chacun), grâce à la coopération allemande, en vue d’en faire des unités mobiles. L’agence entend se rapprocher plus des demandeurs d’emploi dans les campagnes et régions reculées. Elle dispose, pour l’heure, de 6 agences rurales, et compte monter à 14. A.Na

… Et travaille sur un programme pour les migrants
L’Anapec s’intéresse à l’insertion socioprofessionnelle des migrants et réfugiés régularisés au Maroc. L’agence travaille sur un programme qui leur est dédié. «Nous rencontrons, cela dit, beaucoup de difficultés, notamment dans la phase insertion», regrette le management de l’agence. A.Na
• Tourisme: Boutaleb signe un mémorandum avec l'OMT
Lamia Boutaleb, secrétaire d'Etat au Tourisme, vient de signer un mémorandum d'entente avec le secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), à Madrid. Il s'agit d'un partenariat qui vient renforcer la coopération dans les domaines de la qualité et de la compétitivité de la destination. Le mémorandum devra permettre de renforcer l'image de marque du Maroc, notamment à travers le classement des hôtels, la promotion de la durabilité, la formation... A.R.  

• La fac de droit de Casablanca célèbre ses 70 ans
Créée en 1947, la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Casablanca fête cette année ses 70 ans. L’établissement compte célébrer cette occasion le 27 octobre prochain au Hyatt Regency, avec grande cérémonie en l’honneur de ses professeurs. Plusieurs ministres y sont invités. A.Na

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc