Entreprises

Maccaferri/Marita: Une joint-venture dans la construction

Par Amin RBOUB | Edition N°:5133 Le 24/10/2017 | Partager
Une coentreprise spécialisée dans les matériaux et le génie civil
Création de 7.600 emplois à Salé
Première étape: Un investissement de 90 millions de DH
maccaferri-marita-033.gif

Officine Maccaferri est un groupe bolognais qui dispose de 30 usines réparties dans les quatres continents avec plus de 2.800 salariés. En 2016, il a réalisé un chiffre d’affaires de 465 millions d’euros (Ph. OM)

Encore une joint-venture au Maroc. Un accord d’investissement de 1,7 milliard d’euros a été signé, hier à Rabat, entre l’entreprise italienne (de Bologne) Officine Maccaferri et le groupe marocain Marita. L’entreprise italienne est spécialisée en ingénierie environnementale. Pour sa part, le groupe marocain Marita est un holding actif dans les domaines de l’industrie et des services. Il opère essentiellement dans les secteurs de l’énergie, l’environnement et l’immobilier.

Forts de cette JV, les deux partenaires s’engagent à créer 7.600 emplois via un plan d’investissement de près de 19 milliards de DH, qui se poursuit jusqu’à 2023. En fait, l’accord prévoit la création d’une co-entreprise constituée à 55% par l’italien Officine Maccaferri et à hauteur de 45% par Marita Group. Pour cette première étape, le montant global de l’investissement est d’environ 8 millions d’euros (environ 90 millions de DH).

Un montant réparti entre la construction d’une unité industrielle dédiée à la production de gabions, de mailles métalliques et de matelas «Reno»... Des matériaux qui servent dans le domaine de la construction, de l’endiguement ainsi que les ouvrages de génie civil. La nouvelle usine sera basée à Salé. «C’est le premier investissement réalisé par Officine Maccaferri dans la région du Maghreb.

J’ai été impressionné par le professionnalisme et l’expérience de nos partenaires marocains. Je suis convaincu que cette joint-venture représente un tremplin pour la région nord-africaine à laquelle nous nous intéressons de plus en plus», tient à préciser Alessandro Maccaferri, le président du groupe italien.
Pour le holding marocain, l’accord s’inscrit parfaitement dans sa vision qui consiste à développer des activités liées à la fabrication de matériaux et d’infrastructures spécialisés et qui sont conformes à sa charte de développement durable, fait valoir Rahhal Boulgoute, président du groupe marocain Marita.

«L’investissement porte sur une première usine de fabrication située à Salé et qui bénéficiera de toute l’expertise et du savoir-faire de l’italien Maccaferri, leader mondial dans le domaine. Je suis convaincu que cette joint-venture est le début d’une longue série de projets qui permettront aux deux groupes d’étendre la commercialisation de leurs produits et de leur savoir-faire à l’ensemble des régions africaines où ils opèrent», explique le président de Marita.

Fondée en 1879, Officine Maccaferri est une référence mondiale en matière d’ingénierie environnementale. La multinationale a réalisé un chiffre d’affaires de 465 millions d’euros en 2016. Elle dispose de 30 usines réparties dans les 4 continents.
Le groupe bolognais compte à son actif plus de 2.800 salariés en plus d’une présence commerciale auprès d’une centaine de pays.

Officine Maccaferri  se positionne essentiellement dans les solutions d’ingénierie à l’instar des gabions, les matelas Reno ou encore les systèmes de protection contre les risques naturels, les géo-synthétiques de renforcement, les géo-composites de drainage, la lutte contre l’érosion superficielle ainsi que les produits spécifiques pour l’aménagement du littoral. Le groupe italien compte aussi une holding familiale (Seci) qui opère depuis 1949 dans différents secteurs d’activité répartis en 7 divisions: ingénierie environnementale, tabac, agroalimentaire, ingénierie mécanique, immobilier, énergie...

Carte de visite

Le groupe marocain Marita, plus connu par SMI (Société Marita Immobilière) est dirigé par Rahhal Boulgoute.  L’entreprise est spécialisée dans les études et projets d’habitations fonctionnelles et durables. Elle a déjà réalisé plus de 70.000 mètres carrés de plancher couvert. Parmi ses références, le complexe immobilier Morjana à Salé, le siège de la Somed, des projets touristiques à Rabat-Souissi, des logements sociaux dans la région de Kénitra... La JV avec le groupe italien Maccaferri devra permettre à l’opérateur d’opérer un saut en termes de qualité des matériaux, voire d’opportunités à l’échelle continentale.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc