Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5131 Le 20/10/2017 | Partager

■ Première vente aux enchères en monnaie virtuelle

La maison d'enchères italienne Sant'Agostino a annoncé mercredi sa prochaine vente au cours de laquelle il sera possible de payer les achats en monnaie virtuelle bitcoin, ce qu'elle présente comme une première mondiale. Les 23 et 24 octobre, la maison organisera une vente aux enchères de 600 lots d'objets de design, en particulier des meubles, produits en Italie et à l'étranger, et «les bitcoins seront acceptés pour les paiements», a-t-elle annoncé dans un communiqué. Les bitcoins seront acceptés également lors de sa prochaine vente aux enchères fin novembre, qui portera sur des tableaux, des bijoux et des montres.
Lancée en février 2009, cette monnaie virtuelle autorégulée, qui préserve l'anonymat de ses propriétaires, a connu des débuts difficiles avant de voir son cours progresser sans cesse, malgré quelques embuches. De quelques cents en 2009, la valeur du bitcoin est passée à 966 dollars début 2017 et a dépassé la semaine dernière le seuil des 5.000 dollars.

■ Un dévaliseur de bagages caché dans une valise
Caché dans une valise, il voyageait dans la soute d'un car et volait dans les autres bagages, puis son comparse le récupérait à l'arrivée à l'aéroport de Beauvais, dans le nord de la France. Deux Roumains ont été condamnés lundi soir à plusieurs mois de prison ferme. Depuis quelque temps, les passagers de la ligne de car entre la Porte Maillot à Paris et l'aéroport de Beauvais, d'où partent de nombreux vols à bas coût, «constataient que leurs effets étaient dérobés dans leurs bagages durant le trajet», a expliqué à l'AFP une source au sein de la police aux frontières. Vendredi 13 octobre, sur le parking de la Porte Maillot, un des chauffeurs de ces navettes constate qu'un des passagers est en train de charger dans la soute une valise marron de grande dimension dans laquelle il y avait des... mouvements. Discrètement, le chauffeur, qui était au courant de la recrudescence des vols sur cette liaison, appelle le service de sûreté de l'aéroport de Beauvais, qui contacte à son tour la police.
A l'arrivée, un dispositif est mis en place et les policiers suivent la personne qui récupère la grosse valise marron, ainsi qu'un sac à dos noir. «Dans le sac noir, on découvre deux ordinateurs portables, des pièces de monnaie, divers objets de valeur...», indique cette source tandis que dans la grosse valise les policiers retrouvent «un individu recroquevillé».
Le malfrat avait mis en place un stratagème pour ouvrir la valise de l'intérieur avec un lacet sur la fermeture éclair. Les deux hommes, âgés d'une quarantaine d'années, étaient déjà connus des services de police pour des faits de vol.
L'un était sorti de prison le 2 octobre et l'autre était recherché pour une peine de six mois de prison à la suite d'affaires de vol.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc