De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5130 Le 19/10/2017 | Partager

• ICE: Sanction pour les contrevenants
Les opérateurs qui n’ont pas la qualité de commerçants sont tenus de mentionner l’ICE sur les documents qu’ils délivrent à leurs clients ou à des tiers. Les contrevenants seraient passibles d’une amende de 100 DH par omission ou inexactitude relevée. K.M.

• L’échange d’informations fiscales
Une mesure sur la collecte et le transfert des informations à des fins fiscales serait introduite dans le code général des impôts. Cela permettra au Maroc d’honorer ses engagements en matière d’échange automatique d’informations (convention OCDE) et aussi d’harmoniser la législation avec les dispositions des conventions fiscales internationales. K.M.

• Le déficit de liquidité pas totalement couvert  
Le déficit de liquidité sur le marché monétaire s’allège pour la seconde semaine consécutive. Le besoin des banques s’est ainsi résorbé à un niveau moyen de 60,4 milliards de DH. Bank Al-Maghrib a, dans ces conditions, réduit de 4 milliards de DH ses avances hebdomadaires portant le total de ses interventions à 59 milliards de DH, ce qui ne couvre pas complètement le déficit! Une fois n’est pas coutume. M.A.B.  

• Les levées du Trésor s’affaiblissent  
Le Trésor sollicite peu les institutionnels en ce moment. Et pour cause, ses sorties sur le marché domestique depuis quelques séances sont faibles. La dernière en date, une petite levée de 100 millions de DH exclusivement sur une maturité court terme (13 semaines) face à une demande de 2,6 milliards de DH. A ce jour, le total levé par le Trésor se monte à 2,8 milliards de DH pour des besoins annoncés entre 5,5 et 6 milliards. M.A.B.   

• PMM certifié Top Employeurs    
Philip Morris Maroc (PMM) distingué pour sa politique RH. La filiale de Philip Morris International a été désignée pour la seconde année consécutive Top Employeurs de l’année au Maroc. Avec plus de 70 salariés représentant pas moins de 10 nationalités, PMM applique les standards de la maison-mère à l’échelle locale. Cette certification est le fruit d’une évaluation rigoureuse de l’Institut Top Employeurs sur la base de la rémunération et des avantages sociaux, du développement de carrière, des conditions de travail, de la formation et du perfectionnement. PMM décroche ce label au même titre que les autres filiales de Philip Morris International en Algérie, en Égypte, au Sénégal, au Nigeria et en Afrique du Sud. M.A.B.  

• 141 nouveaux établissements scolaires en 2018  
Le projet de loi de finances 2018 prévoit la construction de 141 nouveaux établissements (écoles et lycées). Ils s’ajoutent aux 55 programmés en 2017. Soit 1.948 nouvelles classes. Pour la rentrée 2017-2018, le réseau scolaire comprend 10.915 établissements, dont 7.728 écoles primaires, 1.982 collèges et 1.205 lycées. H.E.

• 63.748 étudiants au bac international
Le nombre d’étudiants inscrits dans les filières internationales du baccalauréat a été presque doublé à la rentrée scolaire 2017-2018. Au total, ils sont 63.748 étudiants. Le taux de réussite enregistré par la première promotion sortie en 2017 s’est élevé à 98,4%. H.E.

• Unicity ouvre une filiale au Maroc
La multinationale spécialisée dans la production de compléments alimentaires et la conception de programmes de santé préventifs, Unicity, vient d’ouvrir, à Casablanca, sa première filiale au Maroc. La marque est aujourd’hui présente dans plus de 50 pays dont 7 de la région Mena. Avec plus de 400 produits elle propose et développe des programmes de santé dans plus de 10 spécialités. N.D.

• Le FMI prépare un rapport sur la corruption
Plusieurs départements du FMI rédigent actuellement un rapport sur la corruption, notamment celle dite systémique, qui devrait être publié entre fin décembre et début janvier prochains. Le document comportera des études de cas de pays.
Le Fonds, qui s’intéresse de plus en plus au phénomène, réalise en parallèle des évaluations de transparence des finances publiques, à la demande des Etats. «Sauf que les pays qui en ont le plus besoin ne le réclament malheureusement pas», déplore une source de l’institution internationale. Dernièrement, la corruption a été classée à la tête des freins qui plombent l’environnement des affaires au Maroc par le World Economic Forum A.Na

• Casablanca: Le Conseil préfectoral décline son plan d’actions
Mohamed Najib Ammor, président du Conseil préfectoral de Casablanca, présente aujourd’hui jeudi 19 octobre son plan de développement 2016-2021. Santé, éducation et précarité sont  les 3 champs d’actions prioritaires de cette feuille de route. A ce jour, deux conseils (régional et préfectoral) sur les 3 que compte la région Casablanca ont déjà présenté le plan d’action. En revanche, le plan d’action communal peine à voir le jour 2 ans après l’arrivée de la nouvelle équipe aux commandes de la Commune urbaine de Casablanca (CUC). A.E.

• Valorisation des déchets: Appel d’offres pour la gestion déléguée
La ville de Tanger sera bientôt dotée d’un nouveau centre d’enfouissement et de valorisation des déchets ménagers dans le cadre d’un partenariat avec le Secrétariat d’Etat chargé du développement durable et le ministère de l’Intérieur.
Un appel d’offres a été lancé par la commune urbaine de Tanger pour le choix d’un gestionnaire délégué de ce centre relevant du groupement des communes Al Boughaz. Le dernier délai de dépôts de dossiers de candidature est fixé au 29 novembre prochain. N.D.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc