International

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5129 Le 18/10/2017 | Partager

Les Européens veulent sauver l’accord sur le nucléaire iranien

La «non-certification» annoncée par Donald Trump ne signifie pas le retrait américain de l’accord, mais il le fragilise en donnant au Congrès la possibilité de le défaire. L’Allemagne, la France et le Royaume-Uni, les trois pays européens signataires de l’accord conclu entre les grandes puissances (Allemagne, Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni et Russie) et l’Iran, le 14 juillet 2015, ont réaffirmé vendredi leur engagement en faveur d’une «mise en œuvre robuste et exigeante» de l’accord adopté à l’unanimité le 20 juillet 2015.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc