De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5129 Le 18/10/2017 | Partager

• Votre ICE s’il vous plaît!
Pour bénéficier des exonérations prévues par le Code général des impôts, les entreprises doivent obligatoirement porter l’ICE sur les factures ou les documents délivrés à leurs clients ainsi que sur toutes les déclarations fiscales. K. M.

 • Le détail des ventes par client exigé
Les entreprises soumises à l’IS et les personnes physiques assujetties à l’IR selon le régime du résultat net réel ou simplifié seraient obligées de joindre aux déclarations du résultat fiscal un état des ventes par client soumis à la taxe professionnelle. Cette mesure vise à renforcer les moyens de recoupement des données permettant de détecter la fraude. K. M.

 • Budget: L’Etat va pomper ses entreprises
Pour financer son budget, le gouvernement mise encore une fois sur la remontée de dividendes et de redevances provenant de quelques grandes entreprises publiques. A en juger par les prévisions du projet de loi de finances, tous les grands comptes seront mis à contribution: CDG (2 milliards de DH), OCP (2 milliards de DH), Agence nationale de la Conservation foncière (3 milliards de DH) et Bank Al-Maghrib (590 millions de DH). A.S.

• Monétique: Progression contenue à fin septembre
L’activité monétique ne cesse de progresser mais son rythme ralentit quelque peu. La croissance des opérations de retrait d’espèces et de paiement par cartes bancaires, marocaines et étrangères, ressort ainsi à 8,8% en nombre et de 8,6% en montant à fin septembre, portant à 250,7 millions le total des opérations effectuées pour un montant global de 212,3 milliards de DH. Si le retrait d’espèces par carte reste largement dominant chez les Marocain (91,9%), le paiement commence à s’installer petit à petit. M.A.B.       

• Percée du paiement en ligne
Le e-commerce maintient son rythme de croissance. À fin septembre, les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 4,8 millions d’opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant de 2 milliards de DH. Cela représente une hausse de 86,1% en nombre d’opérations et de 51,4% en montant par rapport à la même période de 2016. L’activité reste très fortement dominée par les cartes marocaines qui représentent 98,2% des transactions et 92,6% en montant (1,8 milliard de DH). E.M.G.

• L’ONEE passe au e-paiement
Bonne nouvelle pour les abonnés de l’Office nationale de l’électricité et de l’eau potable. L’ONEE vient de mettre en place de nouveaux canaux pour le règlement de leur facture d’électricité par voie électronique. L’usager peut désormais la régler directement via le site internet de sa banque ou encore par le biais de l’application mobile. La possibilité de payer directement dans les GAB est également offerte. Ces modes de paiement, disponibles 24h/24 et 7j/7, sont opérationnels auprès de quelques banques seulement. L’extension à d’autres établissements bancaires est en cours. N.D.

• Plan d’accélération industrielle: 53 écosystèmes
Depuis son lancement en 2014, le plan d’accélération industrielle s’est traduit notamment par la création de 53 écosystèmes, couvrant 13 secteurs. Ce qui a permis la création de 189.000 emplois. H.E.

• Programme «Auto-Emploi»: 555 nouvelles entreprises
A fin septembre dernier, le programme «Auto-Emploi» a permis la création de 555 nouvelles entreprises et 710 emplois, contre 457 unités et 584 emplois au terme de la même période de 2016. H.E.

• Colère des enseignants
Les enseignants protestent contre la publication par Mohamed Hassad des noms des absentéistes de l’Education nationale. Ils comptent, en effet, manifester leur mécontentement jeudi prochain à travers le port d’un brassard tout au long de la journée. Des sit-in sont même programmés durant les récréations. T.E.G.
• Enseignants: 4.070 retraites anticipées en instance
Au terme de la période d’inscription entre le 3 et 13 octobre, 4.070 enseignants ont demandé à bénéficier de la retraite anticipée. L’année scolaire 2016-2017 a enregistré 3.053 départs anticipés contre 6.648 un an auparavant (voir L’Économiste n°5128 du 17/10/17). H.E.

• Affaire Merdass: Un grand procès démarre
Le meurtre du parlementaire Abdellatif Merdass est devant la justice. Les personnes en cause doivent répondre de plusieurs charges: constitution de bande criminelle, meurtre avec préméditation, détention d’une arme à feu sans autorisation...
La veuve du défunt, son amant Hicham Mechtari (conseiller communal au moment des faits), le neveu de ce dernier et une voyante sont au banc des accusés. Lundi 16 octobre, leurs avocats ont demandé, durant la première audience de cette affaire, un délai pour préparer la défense. Le procès reprendra fin octobre 2017 à la Cour d’appel de Casablanca. F.F.   

• Le retour au GMT pour  le 29 octobre
Préparez-vous à reculer vos montres d’une heure. Le Maroc retournera dans deux semaines à l’heure GMT. Ainsi, l’heure actuelle sera retardée de 60 minutes à partir de 3h00 du matin le dimanche 29 octobre, indique le ministère de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique. E.M.G.

• Académie du Royaume du Maroc: Report de conférence
L’Académie fait part du report de la conférence d’Alfredo Valladao prévue le 18 octobre 2017 sous le thème «Politiques de développement en Amérique du Sud: émergence éphémère ou durable?» et ce suite à une hospitalisation urgente du conférencier à qui les membres de l’Académie souhaitent un prompt rétablissement. J.R.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc