Entreprises

Sanad: 100 ans et une nouvelle identité

Par Nadia DREF | Edition N°:5129 Le 18/10/2017 | Partager
La compagnie annonce de nouveaux axes stratégiques
Objectif: Renforcer sa présence sur les branches particulier, professionnel et entreprise
Une extension vers l’Afrique n’est pas exclue

La compagnie d’assurance détenue par le groupe Holmarcom amorce une nouvelle ère. Changement d’identité visuelle, nouvelles orientations, nouvelles perspectives… Autant d’actions annoncées pour célébrer le centenaire de Sanad Assurances et renforcer sa présence sur le marché. Le nouveau logo, écrit en arabe, a été dévoilé à Casablanca, le 16 octobre dernier.

En termes de perspectives, de nouvelles ambitions se tracent pour Sanad Assurances dans le cadre du plan stratégique Massar Attafouak 2 du groupe Holmarcom. Une politique axée sur plus de proximité et de service avec un focus sur les clients particuliers et professionnels, souligne le management.

«Le marché est mature, se développe bien et il est sur la bonne voie», a annoncé Mohamed Hassan Bensaleh, PDG de Sanad Assurances. Pour lui, la compagnie continuera à développer ses activités sur le marché local et ne compte pas s’arrêter là. Une extension vers l’Afrique n’est pas à exclure.
«Notre ambition est de devenir un acteur généraliste majeur du secteur grâce à notre capacité à assurer l’ensemble des segments du marché», a déclaré Abdelilah Laamarti, directeur général délégué de Sanad.

Pour booster les activités de la compagnie, le management a annoncé quatre axes stratégiques. Le premier concerne l’accélération de la croissance sur les segments prioritaires du marché à savoir le particulier, le professionnel et aussi l’entreprise. Le deuxième axe se rapporte à la maîtrise des risques et le pilotage du réseau pour maintenir une croissance rentable. Quant au troisième levier, il passe par un reengineering des processus. Pour ce qui est du quatrième pilier, il est relatif à l’utilisation du digital comme axe stratégique pour le développement de l’assurance.

Avec Atlanta et sa filiale Sanad, le groupe Holmarcom est devenu le quatrième pôle d’assurance après Al Wataniya/RMA/Alliance Africaine, Axa/Ona et le groupe Wafa Assurance. Les deux acteurs opèrent dans des branches multiples (maladie, accidents de travail, invalidité, décès, automobile, multirisques, responsabilité civile, etc.). En 2006, la Caisse de dépôt et de gestion a rejoint le tour de table de la compagnie dans le cadre d’un protocole d’accord conclu le 21 septembre 2005 avec la famille Bensaleh pour la constitution et le développement d’un pôle d’assurances.

Flashback

Il y a 100 ans, la Sanad a vu le jour au Maroc sous l’appellation «Les Assurances Henri Croze». Elle portait le nom de son fondateur, un ressortissant français installé au Royaume qui a flairé le potentiel dans un secteur peu investi à l’époque. Sa principale vocation fût l’assurance maritime. Onze ans après, la compagnie amorce la diversification et lance la Royal Insurance Company Limited, une compagnie spécialisée dans les accidents du travail. Avec l’arrivée d’André Hernandez en tant que fondé de pouvoir, la croissance était au rendez-vous. Il y a eu le développement de l’assurance terrestre (l’incendie, le transport terrestre et le risque industriel). Grâce à la diversification dans les branches d’assurances, initiée par le nouvel arrivant, le chiffre d’affaires de l’assurance terrestre atteint en 1954 celui du département maritime. Il a fallu attendre octobre 1999 pour que le groupe Holmarcom soit adjudicataire de l’appel d’offres portant sur l’acquisition du groupement Sanad/CPA. La transaction a coûté plus de 800 millions de DH. En 2005, Atlanta rachète 73% du capital de Sanad et détient ainsi 99,66% de la société.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc