Culture

Théâtre: Troubles de mémoire et histoires de cœur

Par Karim Agoumi | Edition N°:5128 Le 17/10/2017 | Partager
La comédie sentimentale «L’un n’empêche pas l’autre» le 19 octobre au Mégarama
Une œuvre sur le rôle vital de la confiance et de la transparence dans le couple
lun_nempeche_pas_lautre_028.jpg

Les amateurs d’histoires de cœur et de franche rigolade seront ravis. La comédie de boulevard sentimentale «L’un n’empêche pas l’autre» d’Eric Le Roch sera jouée le 19 octobre au Mégarama. Une pièce à la fois drôle et touchante qui remet en question les fondements du couple (Source: Top Event Productions)

Qui n’a jamais rêvé de connaître tous les secrets de son conjoint? Tel est le sujet croustillant de la comédie de boulevard sentimentale «L’un n’empêche pas l’autre» d’Eric Le Roch qui sera jouée le 19 octobre prochain au Mégarama de Casablanca dans le cadre de la 8e édition des théâtrales de Top Event Productions. Une pièce à la fois drôle et touchante  avec Alexandra Vandernoot et Thierry Beccaro qui remet en question les fondements même du couple.

Pitch: Pierre et Laura mènent une vie conjugale paisible et harmonieuse depuis plus de vingt-deux ans. Pourtant, un matin, c’est le drame! Les médecins diagnostiquent en effet au mari une amnésie sévère. Laura est alors devenue pour lui une belle étrangère qu’il ne trouve absolument pas séduisante. Une situation qui l’amène de fil en aiguille à le gifler, faisant soudainement recouvrer à Pierre la mémoire. Connaissant désormais le remède pour lui faire «reprendre ses esprits», sa compagne tire progressivement profit de la situation pour découvrir son jardin secret, pour le plus grand bonheur des spectateurs entièrement complices de la manigance.

Une comédie sociale emplie d’humour potache et de dérision qui pousse à réfléchir sur l’importance de la transparence et de la confiance dans la relation de couple. Sans ces acquis de base essentiels, le mariage peut en effet retomber comme un pétard mouillé, écrasé par un cumul de mensonges et de non-dits. D’autres thèmes clés et intéressants y sont également abordés tels que l’amour, l’honnêteté ou encore la trahison.

Une œuvre dont l’humour repose principalement sur la complicité des deux personnages et sur la sincérité du jeu des comédiens, lesquelles renforcent le côté réaliste de la pièce et amènent à devenir empathiques avec ce couple particulièrement électrique et loufoque. Les gags se succèdent par ailleurs à un rythme effréné, ne laissant pas de temps mort au spectateur à travers un enchaînement de quiproquos et de situations des plus cocasses. Le résultat se veut intelligent et divertissant à la fois, remplissant avec brio son contrat de comédie de boulevard réussie.

Une pièce qui met en scène deux comédiens et acteurs de renom de la scène française. Alexandra Vandernoot a en effet tourné dans de nombreux films et séries télévisées dont notamment «Profilage» et «Joséphine ange gardien». Baignant depuis toute petite dans le milieu artistique, elle est la fille d’un chef d’orchestre et d’une danseuse célèbre. Thierry Beccaro, quant à lui, est connu du grand public comme présentateur du jeu télévisé «Motus» diffusé sur la chaîne télévisée France 2 depuis 1990. C’est aussi un véritable amoureux des planches. Formé à l’Actor Studio de Paris, il a notamment joué dans des classiques comme «Les femmes savantes» ou encore «Charles VII».

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc