De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5127 Le 16/10/2017 | Partager

• Le gouvernement veut augmenter les droits de douane
Pour renflouer les caisses du Trésor, le gouvernement étudie la possibilité de réaménager la grille des droits de douane. Ainsi, les produits finis de consommation passeraient de 17,5 à 20%. Et ceux provenant de pays avec lesquels le Maroc n’est pas lié par un accord de libre-échange, seraient au taux de 30% au lieu de 25% actuellement.  Si ces mesures passent en l’état dans la loi de finances, elles risquent de susciter un tollé chez les opérateurs économiques. Les importateurs de véhicules asiatiques se mobilisent déjà car ils craignent pour leur business. L’autre hypothèse explosive est d’augmenter la TVA sur les produits pétroliers. A.S.

• Bourse: Le marché globalement orienté à l’achat  
Le retour des volumes en Bourse s’est confirmé au cours du deuxième trimestre. Les échanges sur les deux marchés, central et de bloc, ont ainsi bondi de 30% par rapport à la même période de l’année précédente pour atteindre près de 14,2 milliards de DH. La quasi-totalité des transactions ont été concentrées dans le compartiment actions avec 99,6 % du total des échanges. Et ce sont les institutionnels marocains avec 43% des transactions qui sont les plus actifs sur le marché de détail. Ils sont suivis des OPCVM, des personnes morales étrangères et des personnes physiques marocaines. Pour ce qui est des positions nettes, les OPCVM et les personnes morales étrangères se sont plus orientées vers l’achat alors que les autres catégories ont été vendeuses. M.A.B.

• BBoA, Top Employeur 2018
Nouvelle distinction pour BMCE Bank of Africa (BBoA). Le groupe bancaire vient de se voir décerner la certification «Top Employeur 2018» par Top Employers Institute. La banque décroche ce label suite à un audit des normes RH appliquées à l’ensemble des processus en termes de recrutement, de formation, de gestion de carrière, et d’épanouissement des collaborateurs dans l’exercice de leur métier. M.A.B.
 
• Deux prix pour Attijariwafa bank
Attijariwafa bank a reçu, samedi 14 octobre à Washington, deux prix «World’s Best Bank Awards 2017», décernés chaque année par le magazine spécialisé «Global Finance». L’institution bancaire a été primée dans les catégories «Best Bank» et «Best Investment Bank». La remise des distinctions a eu lieu dans le cadre des réunions annuelles du FMI et de la Banque mondiale. H.E.
 
• Jouahri primé meilleur gouverneur de banque centrale
C’est Anis El Youssoufi, responsable du département des relations internationales à Bank Al-Maghrib, qui a reçu, samedi 14 octobre, le «prix du meilleur gouverneur de banque centrale au monde, décerné par le magazine spécialisé «Global Finance» à Abdellatif Jouahri. L’événement a eu lieu à Washington en marge des réunions annuelles du FMI et de la Banque mondiale. H.E.
 
• Affaire Samir: Opération escargot de la CDT
Des employés de Samir à bord de 350 véhicules ont organisé, samedi 14 octobre, une opération escargot depuis le siège de la raffinerie à Mohammedia jusqu’à la Cour d’appel de commerce de Casablanca. L’initiative des salariés affiliés à la CDT vise à réclamer encore une fois la «reprise urgente d’activité» de la compagnie mise en liquidation judiciaire en mars 2016. La justice a assorti sa décision d’une prorogation d’activité jusqu’au 21 octobre (cf. L’Economiste n°5121 du 6 octobre 2017). F.F.   
 
• Soupçons sur la régularité d’un plan d’aménagement
Dar Bouazza fait encore parler d’elle. Son nouveau plan d'aménagement est contesté. L'Observatoire national de lutte contre la corruption et de la protection de l'argent public exige «l’ouverture d’une enquête sérieuse sur les pratiques douteuses et collusions ayant entaché» la préparation et l'approbation du plan d'aménagement.
L’association a appelé jeudi dernier les «victimes des spoliateurs» à manifester devant la commune de Dar Bouazza basée aux environs de Casablanca. F.F.
 • Lancement d’un diplôme universitaire en droit notarial
La faculté Hassan 1er des sciences juridiques et économiques de Settat lance une licence professionnelle en droit notarial. Ce diplôme a été initié sur la base d’un partenariat avec l’Ordre des notaires. La formation est ouverte aux étudiants ayant réussi deux années d’études en droit privé. Elle dure un an et les candidats ne sont pas tenus de payer des frais d’inscription. La première promotion s’est inscrite pour l’année universitaire 2017-2018. Le cours inaugural a été donné le 3 octobre par le président de l’Ordre, Me Abdellatif Yagou. Un master en droit notarial est prévu pour 2018-2019. F.F.

• Les Nigérians veulent  une liaison aérienne Casa-Abuja
A l’issue de la création du Groupement d’amitié Maroc Nigeria, sénateurs, députés et opérateurs économiques nigérians ont déclaré que l’ouverture d’une ligne aérienne Casablanca-Abuja est devenue urgente. L’idéal serait qu’elle desserve aussi la capitale spirituelle Kano, capitale également de l’Etat de Kano. Une région qui concentre une forte communauté des zaouias kadiria et tijania, estimée à plus de 30 millions de personnes. H.E

• Le port de Nador dématérialise
Après Casablanca et tout récemment Agadir, le port de Nador procédera officiellement en novembre à la dématérialisation d’une gamme de services tels que l’enlèvement de marchandises, l’annonce électronique des conteneurs destinés à l’export, etc., via la plateforme PortNet. Deux journées de sensibilisation de la communauté portuaire de l’Oriental auront lieu les 18 et 19 octobre. H.E.

• Délégation d’hommes d’affaires d’Occitanie à la CGEM
Une délégation de chefs d’entreprise de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée sera reçue, lundi 23 octobre, par la CGEM. Les échanges porteront sur le climat des affaires au Maroc, le potentiel de la région Occitanie, la succursale des Marocains du monde de la CGEM… H.E.
 
• Du rap pour financer des études supérieures
Fnaïre, le groupe phare de la nouvelle chanson marocaine, se lance un nouveau défi, en créant l'Association Fnaïre pour l'art, la culture et le développement social. La formation musicale qui fête cette année ses 17 ans de carrière s’engage auprès des jeunes, particulièrement dans le domaine de l’accompagnement et l’éducation. Première activité annoncée, la prise en charge d’une bourse d’études pour un cursus de 5 ans, destinée à 12 étudiants méritants et nécessiteux. Le projet est lancé en partenariat avec HEM Business School. Les candidats doivent remplir un formulaire sur www.fnaireassociation.com. A.Bo

• Un prix pour soutenir les jeunes entrepreneurs
Le projet italien OSCE GEMS Awards, destiné à soutenir les jeunes entrepreneurs sociaux et verts, vient d’être lancé. Le prix cible les porteurs de projets de moins de 35 ans. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire par internet (http://www.theswitchersfund.eu/fr) jusqu’au 10 novembre. Un gagnant par pays sera désigné et gagnera 15.000 euros pour concrétiser son projet à caractère social et environnemental. H.E.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc