Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5122 Le 09/10/2017 | Partager

■ Une femelle koala en rut coincée dans un arbre

kola_arbre_022.jpg

Des employés d'un parc animalier australien ont dû mobiliser une grue, jeudi, pour aller récupérer dans un arbre une jeune femelle koala en rut qui s'était échappée de son enclos pour trouver un partenaire. Irène, deux ans, dont la disparition avait été constatée dans la matinée dans le parc australien, près de Sydney, a été découverte coincée dans un arbre à proximité. Tim Faulkner, le directeur général du parc, a expliqué qu'Irène n'avait que récemment atteint la maturité sexuelle et que la période annuelle de reproduction des koalas débutait cette semaine. «Ce n'est pas la première fois que nous sommes face à une jeune femelle koala qui a hâte de trouver un mâle, et le fait qu'elle soit sortie de son enclos pour aller dans celui d'un mâle n'est pas une coïncidence», a-til dit. Le parc a promis de répondre aux transports d'Irène. «On lui présentera le mâle approprié après étude des antécédents généalogiques», a-t-il indiqué.

■ La Première ministre britannique interrompue en plein discours

La Première ministre britannique Theresa May a été interrompue mercredi par un manifestant qui lui a tendu une feuille de licenciement, au beau milieu de son discours de conclusion du congrès de son parti conservateur à Manchester (nord-ouest de l'Angleterre). Mme May venait de s'excuser pour le score médiocre de son parti aux dernières législatives, où il a perdu sa majorité absolue, lorsqu'un homme s'est approché de l'estrade et lui a tendu un formulaire administratif, P45, destiné aux salariés licenciés. Selon l'agence Press Association, l'homme est un acteur, Lee Nelson, qui s'est déjà livré à ce genre de prestation. «Boris a dit dans une de ses réunions “donne ça à Theresa” », a affirmé le comédien à la presse alors qu'il était escorté hors de la salle. L'autorité de Theresa May au sein de son parti est battue en brèche par son ministre des Affaires étrangères, Boris Johnson, qui adopte régulièrement des positions décalées sur le dossier du Brexit et auquel on prête l'ambition de vouloir son poste. Mme May peinait également à prononcer son discours, s'arrêtant pour de fréquentes quintes de toux, jusqu'à ce que son ministre des Finances Philip Hammond lui fasse parvenir un bonbon pour calmer sa gorge irritée.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc