Entreprises

Microdata: Une croissance dans un secteur au ralenti

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5122 Le 09/10/2017 | Partager
L’entreprise affiche une performance supérieure à celle du secteur, malgré une forte compétition
L’opérateur résiste à la tentation d’ajustement commercial par la marge
microdata_022.jpg

Microdata poursuit la croissance de son chiffre d’affaires, avec une hausse de 5,29% du business, au premier semestre 2017

Le spécialiste marocain de l’infrastructure IT performe. L’entreprise est sur un trend d’activité haussier, malgré un marché caractérisé principalement par une commande publique au ralenti. Dans un tel environnement, l’entreprise affiche un chiffre d’affaires de 277,1 millions de DH au 1er semestre, soit une hausse de près de 5,29% par rapport à la même période en 2016. A titre de comparaison, le secteur affiche une croissance autour de 4%.

Ce qui démontre que l’entreprise grignote des parts de marché. Cette performance s’explique essentiellement par une très forte activité commerciale ainsi que des projets de référence. L’un des faits marquants du premier semestre est le retard sur la commande publique. Ce qui a exacerbé la compétition et l’agressivité commerciale. Dans un tel environnement, les prix de vente sont fixés par la compétition. Le gain en compétitivité s’est donc joué dans la rationalisation des achats, la maîtrise des charges d’exploitation… «Notre capacité à résister à la tentation d’ajustement commercial par la marge nous a donné un avantage compétitif par rapport aux autres opérateurs du marché.

Ceux qui ont cédé à cette tentation se trouvent aujourd’hui face à d’énormes difficultés», explique Salim El Jai, DGA de Microdata. Parmi les contrats significatifs, figurent des deals avec des clients présents sur plusieurs marchés dans le continent (banques, Maroc Telecom, Saham...). «Ce sont principalement des clients que nous accompagnons dans leur phase de développement à l’international. Ce qui a permis d’élargir naturellement notre marché», commente le directeur général adjoint de Microdata. Le résultat net de l’entreprise est également dans une variation positive de 9,47%. Il est en amélioration par rapport aux années précédentes en s’établissant à quelque 22,7 millions de DH.

«Ce résultat semestriel représente ce que nous aurions réalisé en un exercice complet, il y a 5 ans», fait valoir le management. Microdata réussit à maintenir sa croissance, grâce à un résultat d’exploitation qui bondit de 8,5% par rapport au premier semestre 2016, s’établissant à 35,2 millions de DH.
Sur les 10 dernières années, la société est restée sur un trend de croissance moyenne autour de 9%. De quoi revendiquer «un positionnement de leader» sur ses métiers phares. L’acquisition d’EMC par Dell (l’un de ses partenaires), consolide son rôle de leader et élargit son portefeuille produit.
Côté perspectives, le management reste prudent sur ses prévisions de croissance, tout en misant sur les mutations technologiques de ruptures qui s’opèrent (Big data, intelligence artificielle…).

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc