De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5114 Le 27/09/2017 | Partager

• Automobile: L’italien Magneti Marelli investit à Tanger
Le secteur automobile attire un nouvel opérateur. Il s’agit de l’italien Magneti Marelli qui va construire une usine de 20.000 m2 à Tanger. L’accord a été conclu hier, mardi 26 septembre, par le ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Boussaid, et le PDG de la société, Pietro Gorlier. Le site, qui nécessitera un investissement de plus de 400 millions de DH (37 millions d’euros), sera opérationnel en 2019. Dans un premier temps, il fabriquera des amortisseurs pour voitures et véhicules utilitaires avec une capacité de production, en rythme de croisière, d’environ 6 millions de pièces. L’objectif est d’accompagner les clients de Magneti Marelli en Afrique du Nord, indique la société, qui compte d’ailleurs employer 500 personnes d’ici 2025. E.M.G.

• La Berd en soutien aux PME   
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) poursuit son soutien aux PME marocaines. La banque vient d’accorder un prêt en deux tranches égales de 20 millions d’euros (217 millions de DH) à CaixaBank pour rétrocession aux PME. Ces fonds vont permettre aux entreprises de «favoriser la structure à terme du bilan de CBM et d’améliorer les capacités de financement». Depuis le lancement opérationnel de ses activités au Maroc en 2012, la banque a investi environ 1,2 milliard d’euros dans 30 projets. M.A.B.

• BBoA formée par la Berd sur les crédits documentaires
La Berd forme BMCE Bank of Africa (BBoA) aux techniques du crédit documentaire. Cette formation, qui prend la forme de plusieurs ateliers, s’inscrit dans la continuité de l’assistance technique de la Berd dans le cadre du Trade Facilitation Programme. Après 2 premiers workshops, un troisième est prévu les 31 octobre et 1er novembre 2017 en faveur des collaborateurs du siège et du réseau au Maroc de BBoA. Un dernier atelier destiné au personnel des filiales africaines est prévu en 2018. M.A.B.

• L’AMMC veut aménager son nouveau siège
L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) cherche un prestataire pour la conception et le suivi des travaux d’aménagement de son nouveau siège social. Le gendarme de la Bourse, entre autres, vient de lancer, à cet effet, un appel de consultation architecturale, pour un projet dont le budget estimé est de 19,6 millions de DH. Une visite des lieux interviendra le 5 octobre alors que l’ouverture des plis se fera 15 jours plus tard. M.A.B.
• Continuité d’activité pour Candy Hoover Maroc
Candy Hoover Group ne mettra pas la clé sous la porte 8 ans après l’implantation de sa filiale au Maroc. Le spécialiste italo-américain de l’électroménager décide, en effet, suite à une AGO, de ne pas dissoudre par anticipation sa filiale marocaine, malgré que ses capitaux propres soient inférieurs au ¾ du capital social et par là même décide la continuité de l’activité de la société. M.A.B.

• Nouveaux marchés pour l’autoroute de Casablanca
Autoroutes du Maroc (ADM) lancera, ce jeudi 28 septembre, l’appel d’offres pour les travaux d’élargissement des autoroutes de contournement de Casablanca et Casablanca-Berrechid sur un linéaire total d’environ 60 km. L’appel d’offres est subdivisé en 4 lots qui feront l’objet de 4 marchés distincts. Le dernier délai de remise des offres est fixé au 28 novembre 2017. A.E.

• Les salaires des dirigeants continuent de flamber
Les résultats du baromètre Diorh-Mercer sur les salaires au Maroc viennent de tomber. La tendance à l’inflation des rémunérations des dirigeants et managers continue. Sur les trois dernières années, leur salaire de base a grimpé en moyenne de 4,2% par an. Sur les cinq dernières années, le cumul avoisine les 20%. Les secteurs des biens de consommation et de la high-tech sont ceux qui ont enregistré les plus fortes hausses. A.Na     

• RSE: Où se situe le Maroc?
Le Maroc occupe la 4e place en Afrique dans le domaine de la Responsabilité sociale des entreprises (RSE), d’après le tout premier classement publié par l’institut Respeco, centre de ressources et de recherches du Forum mondial pour une économie responsable. Le Royaume est 54e à l’échelle mondiale, devançant notamment la Tunisie (59e), l’Algérie (124e) et l’Égypte (134e). Pour établir son ranking, Respeco s’appuie sur 6 indicateurs concernant, entre autres, des données relatives à l’environnement, aux inégalités et aux discriminations, au droit du travail. À noter que la Suède, la Finlande et la Norvège occupent les premières places. E.M.G.

• Business schools: Présidence africaine pour HEM
Dr Ali El Quammah vient d’être élu à l’unanimité président de l’African Association of Business Schools (AABS). Cet enseignant-chercheur et directeur des relations internationales de HEM dispose d’un mandate de 3 ans. C’est la première fois que la présidence est confiée à un représentant d’une institution d’Afrique du Nord. F.F.

• Le tourisme s’est bien porté à Tanger au premier semestre
Les arrivées touristiques au niveau de la ville de Tanger ont connu une nette hausse au cours du premier semestre 2017. Elles ont atteint 269.000 arrivées, soit une progression record de 33% par rapport à la même période de l’an dernier selon des chiffres issus de la délégation du tourisme de Tanger. Le mérite de ce bond revient aux touristes internationaux qui ont connu une croissance de 62% alors que le tourisme national a enregistré 10%. Le mois le plus actif a été celui d’avril qui a d’ailleurs coïncidé avec la ‘Semana Santa’, période de vacances en Espagne. A.A

• Tanger: Le projet du téléphérique repris par la Somagec
Le téléphérique, l’un des éléments phares du projet de reconversion du port de Tanger-ville, sera repris par la Somagec. Un premier groupement  piloté par Poma et PGI Management a déclaré forfait faute de pouvoir lever les fonds nécessaires pour sa réalisation, selon la Société d’aménagement du port de Tanger-ville, SAPT. C’est vers la Somagec, deuxième candidat en lice, que s’est tournée la SAPT pour la réalisation de ce projet devant connecter le port à la médina et au centre-ville de Tanger. L’investissement prévu est de 250 millions de DH et son entrée en service devrait se faire au cours de l’année 2018. A.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc