Economie

Energies renouvelables: Les Allemands exposent leur savoir-faire

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5111 Le 21/09/2017 | Partager
1re journée maroco-allemande jeudi 28 septembre à Rabat
Le thème de la transition énergétique au cœur des débats

De par le monde, les Etats comme le Maroc et l’Allemagne s’engagent dans la transition énergétique pour trois raisons majeures: sécuriser leur approvisionnement en énergie, renforcer la compétitivité de leurs industries et réduire les coûts sociaux du changement climatique causé par les émissions de gaz à effet de serre.

Avec ces objectifs à long terme, la transition énergétique justifie la planification de trajectoires adaptées qui prennent en compte les questions essentielles: Quelles technologies choisir? Quelles seront les technologies du futur? Comment et de combien réduire sa consommation d´énergie? Comment y arriver au moindre coût, et avec le plus de bénéfices pour la société? Ce sont des questions auxquelles tenteront de répondre les experts lors de la 1re journée maroco-allemande de l’énergie. «Réussir la transition énergétique ensemble», c’est le thème de cette rencontre qui se tiendra jeudi 28 septembre à Rabat (voir aussi encadré).

Organisé dans le cadre du Parema (Partenariat énergétique maroco-allemand) par les ministères de l’Energie des 2 pays, l’évènement verra la participation de plusieurs spécialistes, experts et opérateurs du secteur.
Du côté marocain, Abdelaziz Rabbah, ministre de l’Energie, Obaid Amrane, membre du directoire de Masen, des représentants de la fédération de l’énergie, de l’ONEE… animeront les débats autour de la transition énergétique. Côté allemand, outre l’ambassadeur, des représentants du ministère allemand de l’Energie, des experts et des chercheurs feront le déplacement.

La journée sera articulée autour de 3 principaux thèmes, à savoir: «planifier la transition énergétique et ses effets à long terme», «créer des opportunités économiques et les défis de la transition énergétique» et «mobiliser l’ensemble de la société pour réussir la transition énergétique». Des exemples réussis d’efficacité énergétique seront aussi présentés, notamment les solutions solaires pour les mosquées ou encore l’expérience de Chefchaouen en matière d’efficacité énergétique durable.

Pour rappel, depuis 2 ans, l’Allemagne et le Maroc collaborent dans la modélisation de scénarios électriques du Royaume. Cette assistance technique, apportée par l’Agence de coopération allemande, la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), a pour but d'éclairer le ministère et autres acteurs-clés sur les choix de trajectoires possibles pour le Maroc.

Forte délégation allemande

La journée de l’énergie maroco-allemande abordera des thématiques-clés de la transition énergétique, mais aussi des thèmes du partenariat maroco-allemand, mis en œuvre par la coopération technique (GIZ) et la coopération financière (KFW). Il y  aura des interventions d’acteurs-clés au Maroc et en Allemagne, abordant des thématiques stratégiques comme les scénarios futurs, ainsi que des thématiques plus terre à terre comme le cas de Chefchaouen ou des mosquées éclairées avec les énergies renouvelables. Une grande délégation allemande fera le déplacement, dont une quinzaine d’experts ainsi que des représentants du ministère et d’entreprises allemandes. La délégation sera conduite par Martin Schöpe, chef de division en charge de la Coopération internationale en matière de politique énergétique au ministère de l’Economie et de l’Energie allemand. L’Agora Energiewende, l’un des think-tank les plus influents d’Europe, sera également représenté par Dimitri Pescia, associé principal. Ce dernier abordera les dernières évolutions des marchés électriques pour l’intégration des énergies renouvelables en Allemagne et en Europe.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc