Entreprises

RSE: LafargeHolcim dresse son 1er bilan semestriel

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5110 Le 20/09/2017 | Partager
Plusieurs milliers de bénéficiaires à travers le Maroc
500 hectares réhabilités et 200.000 arbres plantés
rse_lafarge_holcim_010.jpg

L’usine de Bouskoura, la plus grande cimenterie de LafargeHolcim au Maroc, produit non seulement du ciment, mais aussi de l’huile d’olive, du miel et même de l’huile d’argan (Ph. Archives)

Education, santé et sécurité, employabilité ou encore économie circulaire. Ce sont les 4 axes prioritaires de la politique RSE du géant cimentier LafargeHolcim. Le groupe, qui détient 60% du marché de Ciments au Maroc, vient de dresser le bilan semestriel de ses actions RSE.

«La proximité est le dénominateur commun de toutes nos opérations», souligne Brahim Ez-Zerrouqui, directeur industriel du groupe. En effet, sur les huit premiers mois de l’année 2017, près de 30.000 personnes appartenant au cercle communautaire le plus proche des sites ont bénéficié d’actions mises en œuvre par les équipes du groupe dans l’un de ses 4 domaines prioritaires. «Sur chaque site, nous avons mis en place une communauté de liaison chargée d’identifier et de suivre les actions à entreprendre en concertation avec les riverains, les élus et les autorités locales», poursuit Brahim Ez-Zerrouqui.

Le personnel des sites de production est également impliqué en tant que bénévole ou dans le cadre de ses fonctions. Au cours du 1er semestre, ce sont plus de 300 heures de bénévolat qui ont été consacrées par les collaborateurs à des actions locales.

Parmi les opérations phares menées cette année figurent la caravane santé autour de l’usine de Meknès (plus de 5.000 bénéficiaires), la sensibilisation de 950 chauffeurs de camions aux normes de sécurité et des actions de lutte contre l’abandon scolaire (22.000 bénéficiaires). Chacune des unités du groupe (9 au total, sans compter celle du Souss en projet) intervient sur son environnement immédiat. Ce qui couvre un large spectre géographique: de Tétouan à Agadir en passant par Casablanca, Meknès… Concrètement, les sites de LafargeHolcim Maroc sont investis dans une multitude de projets: médicaux (dons de lunettes, actions de dépistages…), logistique (salles informatiques, transport…), partage de savoir…

Le groupe est également très actif sur l’axe de l’économie circulaire, notamment sur le volet réhabilitation de carrières. LafargeHolcim s'est également engagée à réhabiliter systématiquement les carrières exploitées dans le cadre de ses activités.
 «Nous avons réhabilité 500 hectares et planté 200.000 arbres autour de nos principaux sites», indique le directeur industriel du Groupe.

Des dizaines de variétés d’arbres sont introduites (acacia, cyprès, eucalyptus, olivier, thuya, caroubier…). «A Meknès, une véritable forêt a vu le jour et des espèces animales comme le sanglier et le renard ont même commencé à la peupler», poursuit-il. L’arganier est même implanté sur le site de Bouskoura qui produit déjà de l’huile d’argan sur place. La  plus grande cimenterie du Royaume (3 millions de tonnes de capacité annuelle) produit déjà de l’huile d’olive et du miel.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc