Entreprises

Le pick-up Peugeot marque son retour

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5107 Le 15/09/2017 | Partager
Les premières unités en vente au Maroc dès samedi
Le véhicule sera produit en Tunisie dès 2018
Il est proposé en versions 4x4 et 4x2… garanties 5 ans
peugeot_pick-up_007.jpg

Peugeot a dévoilé son nouveau pick-up. Le véhicule, qui sera commercialisé au Maghreb et en Afrique, marque un retour sur ce segment avec plusieurs années d’absence… à découvrir dans les showrooms de Peugeot au Maroc à partir de ce samedi (Ph. YSA)

Un nouveau baptême pour l’ancêtre des pick-up Peugeot. Celui-ci a été célébré le 13 septembre à Hammamet (Tunisie). Peugeot signe ainsi son retour au sein du marché des pick-up. Entre cet événement et le salon de l’auto à Francfort (Allemagne), Jean-Philippe Imparato a «préféré être présent pour le retour de notre véhicule historique sur le continent africain». Pour le directeur de la marque Peugeot, le mot d’ordre est de «produire localement ce qui se vend au niveau local».

Une démarche qui semble bien marcher pour Peugeot. «Nous allons atteindre le record des ventes mondiales de tous les temps cette année. Il nous manque encore quelque 6.253 voitures à vendre pour battre ce record et on va le battre avant fin 2017», souligne Imparato qui se dit «rassuré» sur l’avenir du nouveau pick-up Peugeot. Pour rappel, l’ancêtre de celui-ci a été vendu à plus de 1,4 million d’exemplaires. En Tunisie, comme au Maroc, les véhicules emblématiques 403 camionnette-bâchée, 404 camionnette-bâchée, puis 504 pick-up, sont toujours en circulation, bien qu’ils soient vieux de 30 ou 40 ans.

Pour réintégrer ce marché, et après une trentaine d’années d’absence, Peugeot a fait appel à ses partenaires, Nissan entre autres. Basé sur le Dongfeng Rich, lui-même issu d'une base Nissan, le nouveau Peugeot pick-up sera disponible sur le marché tunisien en octobre. Ici, il pourrait entrer en compétition avec le Mitsubishi L200. «Mais pas de crainte, le réseau commercial de la marque a déjà enregistré plus de 200 précommandes». «Pour vendre un pick-up, il faut 3 choses: la robustesse, la fiabilité, et un important réseau de partenaires (Maroc, Tunisie…)», explique le management de la marque française. Et de poursuivre: «l’usine PSA de Tunisie sera opérationnelle en juin 2018.

Celle-ci produira et exportera le nouveau pick-up, avec un taux d’intégration locale de 40%. L’usine, sise près du port de Tunis, est dotée d’une capacité de production de 4.000 véhicules par an».  En effet, l’accompagnement de l’accélération de l’internationalisation de la marque se fera également grâce à l’usine PSA à Kénitra. «Je suis rassuré sur notre projet industriel PSA au Maroc. Un pays où le marché des belles voitures (niveaux 1, 2 et 3) est en plein essor. Je pense que les 5008, 3008, 308 et notre nouveau Peugeot pick-up auront un franc succès», estime Imparato. «Nous visons une implantation stable de la marque, long terme et solide», résume-t-il.

Pour ce qui est du nouveau pick-up, Peugeot réinvestit ce marché avec un véhicule de 5,08 m de longueur. Proposé en versions 4x4 et 4x2, ce pick-up est doté de fonctionnalités utilitaires pour les petits chargements. Il est garanti 5 ans et s’inscrit dans le segment pick-up compact à double cabine. Un segment qui représente 10% des marchés visés, regroupant les pays du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne ouest, soit un volume d’environ 56.000 unités par an.

DNES en Tunisie, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc