De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5104 Le 12/09/2017 | Partager

• Affaire Samir: Prolongation de l’examen des offres de reprise
Le tribunal de commerce de Casablanca prolonge jusqu’au 25 septembre 2017 l’examen des offres de reprise du raffineur Samir. Cette décision intervient suite à une audience tenue lundi. Sur les 5 candidats annoncés initialement, deux sont restés en lice. Seuls des Chinois et des Emiratis ont maintenu l’offre de rachat de la compagnie pétrolière mise en liquidation judiciaire en mars 2016. Le tribunal a finalement renoncé à l’exigence d’une caution de 1% du montant de l’offre. Condition à laquelle des candidats se sont montrés récalcitrants. Les propositions des repreneurs en course tournent autour des 30 milliards de DH, selon une source. F.F.  

• Hadj: Les agences défaillantes seront sanctionnées
Les premières vagues de pèlerins étant de retour, le ministère du Tourisme a dressé un bilan provisoire de l’opération Hadj 1438/2017. Le département de Sajid a fait état d’une opération sans incident majeur ayant porté atteinte à la sécurité et à la survie des pèlerins. Toutefois, suite aux problèmes d’hébergement des pèlerins de 22 agences de voyages qui ont entaché l’opération, le ministère compte sévir. La tutelle déclare qu’une enquête approfondie est en cours afin de déterminer les responsabilités desdites agences de voyages. Et d’ajouter: des sanctions seront prises à l’encontre des voyagistes ayant failli à leurs engagements. N.D.
• L’IPE sera améliorée
L’indemnité pour perte d’emploi doit être évaluée en 2018 comme cela a été convenu à sa mise en place. Cela permettra de relever les causes pour lesquelles cette prestation n’attire pas beaucoup de monde et de la rendre plus attractive. «Les financements accordés pour cette prestation n’ont pas été consommés et le gouvernement respectera ses engagements», souligne Mohamed Yatim, ministre de l’Emploi et l’insertion professionnelle. K.M.

• Vols de câbles: Même le TGV n’y échappe pas!
Le lundi 4 septembre, des essais dynamiques du TGV ont été programmés au départ de la station de travaux de Kénitra via la rame 012. Selon nos informations, ces essais ont été suspendus à la dernière minute, après le vol de câbles en cuivre au niveau du PK (point kilométrique 163). Depuis, des hélicoptères de la gendarmerie survolent la région. Une enquête judiciaire est en cours. A.R.

• CGEM: Hammad Kassal brigue la présidence!
Hammad Kassal, ex-vice président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), a décidé de présenter sa candidature pour les prochaines élections à la tête du patronat. Pour défendre sa candidature, Kassal a déjà préparé un programme «novateur et fédérateur». Les élections pour le prochain mandat du patronat sont prévues début 2018. A.R.

• Une sensibilisation en mode nucléaire!
Du 11 au 15 septembre à Rabat, l’Agence marocaine de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques accueille une vingtaine de représentants de pays africains et des experts internationaux. Il sera question de la sécurité de l’information et de l’informatique dans les sites nucléaires: attaque et menace cybernétiques, contrôle des installations... Cette formation de sensibilisation est dispensée en coopération avec l’Agence internationale de l’énergie atomique. F.F.  

• Mondial de Foot: 1,5 million de téléspectateurs pour les éliminatoires
Un peu plus de 1,5 million ont suivi le match opposant le Maroc au Mali dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde de football. La rencontre sportive a été diffusée le 1er septembre par Al Aoula qui réalise ainsi son meilleur score d’audience en cette fin de période estivale. Au mois d’août 2017, la durée d’écoute par foyer et par jour est de 6h 16 mn en moyenne. Un téléspectateur âgé de 5 ans et plus regarde en moyenne la télé pendant près de 3h par jour, selon Marocmetrie. F.F.  

• SFR: Michel Paulin, ex patron de Méditel, s’en va
Michel Paulin quitte officiellement la direction de SFR. Sa démission a été confirmée hier 11 septembre par l’opérateur télécoms français. L’ex-patron de Méditel (actuel Orange Maroc) a évoqué des «raisons personnelles» pour justifier son départ. Il dit regretter de «mettre un terme à sa participation dans cette magnifique aventure industrielle...». C’est Michel Combes, DG d’Altice (maison-mère de SFR) et PDG de SFR Group, qui lui succède. Michel Paulin «a réussi à poser les bases de la nécessaire transformation du groupe. Son expertise et son leadership ont été des atouts majeurs pour l’entreprise», a ainsi souligné son successeur. E.M.G.

• DHL: Un nouvel avion sur Tanger
DHL Express Maroc développe sa flotte aérienne dans la région Nord afin d’augmenter sa capacité et répondre à la demande locale. Il vient de mettre en service un Airbus A306 d’une capacité de 60 tonnes.
Le nouvel avion connectera du lundi au vendredi la ville de Tanger et sa région au réseau mondial de DHL. L’A306 multiplie par quatre la capacité disponible à partir de Tanger à la satisfaction des exportateurs et industriels installés dans la région. A.A.

• Fès: La chasse aux marchands ambulants lancée
Une vaste opération a été menée hier 11 septembre par Houcine Lotfi, chef du district urbain Fès-Médina en vue de déloger les vendeurs ambulants. D’importants moyens matériels et humains ont été déployés par les autorités locales dans le cadre de cette opération répressive. La veille, les agents d’autorités, appuyés par les forces auxiliaires, ont chassé les vendeurs à la sauvette des quartiers Sahb El Ouard et Bensouda. Ces actions ont été très appréciées de la part des riverains qui espèrent ne plus voir « ces colons des espaces verts, qui le soir venu, s’allongent sur la verdure et se débarrassent de leurs détritus sur place». Y.S.A.

• Marrakech: Quand l’irrigation arrose la route, pas le jardin...
Sur le boulevard Allal el Fassi de Marrakech, tout près du rond-point de la route de Casablanca, la ville a aménagé des jardins pour ses riverains. Le thème choisi aux quelques activités pour les enfants étant la cause environnementale. Alors forcément, des mètres d’irrigation ont été installés pour arroser les plantations. Sauf qu’à chaque fois que les robinets sont ouverts, des litres et des litres d’eau se déversent sur la chaussée dans l’indifférence des services de l’ONEE. A l’aube de la COP23, dans le pays organisateur de la 22e édition, force est de constater que l’intérêt même de l’irrigation, destinée à préserver les ressources, n’a pas le même sens pour tout le monde. S.J.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc