Régions

Tanger: Douze ans après, Al Houara remise sur orbite

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5095 Le 29/08/2017 | Partager
L’ouverture des deux premiers hôtels 5 étoiles annoncée pour 2018
Infrastructure comprise, 4,8 milliards de DH seront investis dans la station
tanger-al-houara-095.gif

Les travaux avancent au pas de charge pour ouvrir Al Houara dès l’été prochain (Ph. Adam)

Le site d’Al Houara, sur la côte atlantique de Tanger, devrait recevoir ses premiers clients l’été prochain. Après plusieurs annonces, il semble que cette fois-ci soit la bonne pour ce projet lancé il y a onze ans. Pour plusieurs responsables, le site d’Al Houara serait dans sa phase finale. Le parcours du golf, l’un des meilleurs de la région avec celui de Lixus, est prêt et les deux unités hôtelières prévues sur le site seraient mises en service l’été prochain.

Le premier hôtel a avoir été annoncé est un 5 étoiles brandé Hilton. Il viendra s’ajouter aux deux premiers de la chaîne, un 4 et un 5 étoiles déjà inaugurés au centre-ville de Tanger.

Le deuxième hôtel d’Al Houara est l’Anantara Al Houara Tangier Resort, un 5 étoiles propriété du groupe thaïlandais Minor International d’une capacité de 230 chambres. Le management de la chaîne s’est engagé pour l’ouverture de ce resort en 2018.
Al Houara Coastal Resort est un projet qui est situé sur la plage Al Houara sur la côte atlantique, à mi-chemin entre Tanger et Asilah. Son promoteur est Qatari Diar, filiale du puissant fonds d’investissement qatari, Qatar Investment Authority qui a défrayé la chronique ces derniers temps après avoir financé le transfert de Neymar du FC Barcelone au Paris Saint-Germain.

Après son lancement en 2006, ce projet avait été rattrapé par la crise de 2008 et avait vu ses travaux gelés. Il sera relancé quatre ans après, en 2012 après un avenant à la convention que son promoteur, Qatari Diar, avait signé avec le gouvernement marocain.

Le groupe s’était alors engagé  à livrer deux hôtels 5 étoiles, un palais des congrès et un parcours de golf en 2015. Des réalisations auxquelles était suspendue la concrétisation de  la partie résidentielle, une composante cruciale pour l’équilibre économique de l’ensemble du projet.
Le montant total de l’investissement est de 4,8 milliards de DH.
A terme, la station d’Al Houara abritera une capacité de 5.467 lits. En plus des hôtels et du golf, il faut ajouter des résidences hôtelières, un centre de conférences et d’autres équipements commerciaux et d’animation.

En plein régime, 1.500 emplois directs seront créés par les différentes composantes du projet. Le promoteur prévoit par ailleurs d’aménager une «kasbah qui disposera de centres d’animation et de loisirs tant aux résidents de la station qu’à ceux de passage. Pour ce, elle sera équipée avec un parking souterrain et donnera directement sur la plage aménagée en corniche.
 
De notre correspondant,
Ali ABJIOU

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc