Régions

Marrakech: L’événement «salsa» de l’année prévu à la rentrée

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5093 Le 25/08/2017 | Partager
Du 6 au 12 septembre au Palmeraie Resorts
Plus de 2.000 passionnés sont attendus
Cours de danse, pool party, deejay, excursions… sont au menu
salasa_marrakech_093.jpg

Pour cette 4e édition du World Dance Congress, une centaine d’artistes danseurs issus de plusieurs pays seront au rendez-vous
(Ph. Habanera)

Et c’est reparti pour une nouvelle édition du World Dance Congress à Marrakech. La 4e est prévue pour cette rentrée, du 6 au 12 septembre au Palmeraie Resorts de la ville ocre. Plus de 2.000 passionnés sont attendus pour admirer les prouesses d’une centaine d’artistes danseurs venus de plusieurs pays. Du Maroc bien sûr, mais aussi des Etats-Unis, de Cuba, d’Espagne, de France… Ce festival international connaît un réel succès.

Cours de danse, pool party, prestations de deejay, excursions et shows inédits rythmeront cette semaine de danse et de musique. Un programme dominé par les talents, comme Johnny Vazquez, surnommé «le prince de la salsa», ou encore, Shelina et Glenn, un couple de Hollandais qui enchante le public dans de nombreux festivals à travers le monde.
Également de la partie, le directeur de l’école française Dijon Danse, Chris Paggi, qui a décroché en 2016 avec 5 de ses élèves le titre suprême dans la catégorie «show caraïbe» (salsa, bachata et kizomba), lors des premiers championnats de France de danses salsa et latino-caraïbes, danse disco, danse show, street-dance.

Pour les élèves les plus avancés, le groupe de danseurs venus d’Italie, African Jet, est aux commandes de cours de salsa acrobatique et de danses en couple. Enfin, plusieurs dizaines de deejay allemands, finlandais, québécois, marocains… mettront en musique quelques-unes de ces soirées. Amateurs, danseurs, animateurs, qu’ils viennent de Zurich, d’Amsterdam, de Londres ou de Dublin, de Rome ou de Rabat, le principe est le même: offrir une vision des tendances la plus large possible.

Pour les apprentis danseurs, qui auront au minimum déboursé entre 25 et 35 euros pour une soirée, il y a beaucoup à gagner à participer à un tel rendez-vous. Les artistes sont, en effet, une réelle source d’inspiration pour améliorer leur niveau. L’événement est aussi l’occasion pour tous ces visiteurs étrangers de découvrir Marrakech et sa région, des excursions étant elles aussi au programme de cette édition 2017.

De notre correspondante,
Stéphanie JACOB

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc