Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5092 Le 24/08/2017 | Partager

■ Emmanuel Macron en tournée en Europe
En effectuant une tournée en Europe de l’Est cette semaine, Emmanuel Macron remonte au créneau contre «le dumping social» des travailleurs détachés. La France, qui a accueilli 286.000 salariés détachés déclarés en 2015, est le deuxième pays d’accueil derrière l’Allemagne, mais aussi le troisième pays d’envoi, avec environ 140.000 Français détachés. De mercredi à vendredi 25 août, le président français sera successivement en Autriche, Roumanie et Bulgarie. En revanche, il ne se rendra ni en Pologne, ni en Hongrie. Ce sont les deux Etats les plus mis en cause dans un système qui permet aux entreprises d’envoyer temporairement au sein de l’Union des salariés dont les cotisations sociales restent versées aux pays d’origine, où elles sont beaucoup plus faibles.

■ Les marchés financiers hésitants
L’euro tentait de se reprendre face au dollar mercredi 23 août. Dans la matinée, l’euro valait 1,1784 dollar, contre 1,1764 dollar mardi et 1,1815 dollar lundi dans la soirée. Le marché reste dans l’ensemble hésitant à la veille du début du symposium des banquiers centraux à Jackson Hole, aux Etats-Unis. Le discours du président de la BCE Mario Draghi est très attendu. Lors d’un discours mercredi 23 août à l’occasion d’un colloque économique en Allemagne, Draghi a précisé que «l’assouplissement quantitatif et les indications prospectives sur la politique monétaire ont été un succès mais il s’est abstenu de fournir des détails sur les projets de fin de cet assouplissement». De son côté, le billet vert continuait de souffrir d’incertitudes politiques aux Etats-Unis. En effet, le dollar devrait rester sous pression dans les mois qui viennent car le Congrès américain va prochainement débuter des discussions sur le relèvement du plafond de la dette ainsi que sur le budget du pays.

■ Berlusconi veut une monnaie parallèle à l’euro
Les rendements obligataires italiens se sont tendus fortement, mardi dernier, sur les marchés financiers. Le taux italien à dix ans atteignait 2,103%, un bond de 7 points de base par rapport à la clôture lundi 21 août qui le remet à son niveau de fin juillet. Au fait, les marchés italiens s’inquiètent de récents propos de l’ancien chef du gouvernement Silvio Berlusconi sur une possible monnaie nationale parallèle à l’euro. Pour lui, «cette seconde monnaie pourrait servir de variable pour relancer la consommation et la demande, qui sont des leviers fondamentaux pour une croissance soutenable et durable du pays». Il a assuré que l’idée était compatible avec les traités européens.

■ Paris et sa région renouent avec le tourisme
Au premier semestre, le tourisme à Paris et sa région a battu son record de fréquentation, selon un récent bilan du Comité régional du tourisme. Les hôteliers de la région ont accueilli 16,4 millions de touristes, la plus haute fréquentation depuis 10 ans, en hausse de 10,2% par rapport à l’an dernier. Comparé à la même période de 2016, cela représente 1,5 million de touristes et 3,3 millions de nuitées de plus. Les progressions sont importantes aussi bien au niveau de la clientèle internationale (+14,9%) que française (+6,4%). Les clientèles asiatiques, qui avaient boudé la France l’an dernier, font leur grand retour, notamment les Japonais (+40,5%) et les Chinois (+29,5%). Mais les Américains (+20,5%) restent la nationalité la plus représentée parmi les touristes. Seule la Grande-Bretagne affiche un recul (-1,7%), sans doute lié aux incertitudes entourant le Brexit.o

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc